Archives du mot-clé Occident

Bulletin du 22 novembre 2013

Sans détour

« C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner ». Warren Edward Buffett (1930 – ), milliardaire états-unien)

À la Une

Santé & Environnement

The veil, Sotuba, Bamako

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Avenue des armées, Sotuba, Bamako

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

 

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Peuples autochtones

Pause musicale

Retour aux années 1950, autant dire au dernier siècle, avec The Platters dans le morceau culte Only You :

http://youtu.be/iZs-e_x0PGM

 

11 septembre

Libre échange sans barrières

Science & Technologies

Analyse

Untitled, Sotuba, Bamako

Actions & Initiatives citoyennes

L’Empire & ses méthodes

Divers

Chronique hollandite

Le monde du Web

Si vous recevez de temps en temps, comme nous, des courriels vous annonçant d’être gagnant à la Loterie de la « Fondation nationale Bill Gates », regardez le nom ou l’adresse électronique de la personne à qui on vous dit d’envoyer les informations personnels (état civil, adresse, etc.) et les comparez à celles de la page ci-dessous (il y a en tout 7 pages quand ces lignes sont écrites). Il s’agit bien sûr des tentatives d’escroquerie (ou d’arnaque, scam en argot anglais).

Reportage

Dossier : JFK

Portrait

Entretien

Documentaire

  • Le Colibri, joyaux de la nature :

http://youtu.be/uubLAZCME5c

 

Brèves

Clichés

* * * * *

Crédits photos :
Les photos de la semaine sont de François-Xavier Gbré (Voir rubrique Clichés) :
http://www.fx-photo.com/mali-militari/

* * * * *

Bulletin du 15 novembre 2013

Sans détour

De ce qu’un fait vous semble étrange, vous concluez qu’il n’est pas. Ce qui est puéril, c’est de se figurer qu’en se bandant les yeux devant l’inconnu on supprime cet inconnu. Victor Hugo (1802-1885), homme de lettres et intellectuel engagé français.


À la Une

Santé & Environnement

Voir aussi À la Une (Ce que l’industrie du cancer ne veut pas que vous sachiez)

Caravane de dromadaires aux environs de Nouakchott – Mauritanie

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Prairie flottante – Brésil

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Peuples autochtones

Pause musicale

Un air de jazz à travers le saxophoniste Ben Webster qui interprète It Never Entered My Mind (1957), soutenu par d’autres compères musiciens

Science & Technologies

Analyse

Paysage agricole près de Quito – Équateur

Actions & Initiatives citoyennes

L’Empire & ses méthodes

Chronique hollandite

  • Que s’est-il vraiment passé sur les Champs-Élysées lors du défilé du 11 novembre ?

 

Le monde du Web

Enquête

Portrait

Entretien

Disparition

Documentaire

Une conférence de Marcel Violet (1886-1973), ingénieur des Arts & Métiers, qui est passé de l’automobile à la santé à travers la biodynamisation de l’eau qu’il a découverte. Un document audio mis à la disposition des internautes :

 

Brèves

Clichés

  • Les photos de la NASA visitées par les hackers :

 

* * * * *

Crédits photos :

Les photos d’illustration de cette semaine sont celles de Yann Arthus Bertrand, La terre vue du ciel, extraites du site :

http://www.futura-sciences.com/photos/diaporama/terre-vue-ciel-yann-arthus-bertrand-503/

  • Mauritanie – Caravane de dromadaires aux environs de Nouakchott
  • Prairie flottante – Brésil
  • Équateur : paysage agricole près de Quito

* * * * *

Bulletin du 8 novembre 2013

Sans concession

Il n’y a pas de religion qui soit supérieure à la vérité. (sagesse indienne)

 

À la Une

Santé & Environnement

illus

Le gratte-papier

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

illus

Le gratte-papier

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

 

La femme autour du monde

 

Peuples autochtones

Pause musicale

Une découverte grâce au site http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/ : « Sa musique ? C’est sa vie : venue des Comores, grandie en France, vécue à New-York. Unique et merveilleuse… C’est du très grand soul, oui, mais la ligne de fond est imprégnée du blues. Et rappelez-vous bien : quand vous parlez de l’Afrique, pensez à la beauté. L’Afrique… » C’est Imany qui interprète You Will Never Know en live au Festival Jazz Andernos le 31juillet 2011.

 

Science & Technologies

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

L’Empire & ses méthodes

illus

Gratte-papier

Divers

Chronique hollandite

Le monde du Web

Bonjour,
Je suis étonné de voir que mon article « Lakhovsky – Un génie jalousé en France (suite) » dont l’adresse web est : http://blog.danco.org/?p=4568 a été repris par votre site tout récemment sous un autre titre mais sans indication de date. Sans entrer dans les détails, l’article a subi des changements car vous l’avez mis sens dessus dessous.
D’une part cette reprise m’honore car je relaye régulièrement ce qui parait sur votre site dans mon bulletin hebdomadaire, mais d’autre part je trouve que votre pratique qui consiste à ne pas citer les sources n’est pas très courtoise. Mon site est certes placé sous Licence Creative Commons Paternité, vous n’avez pas fait du commerce avec, cependant dans le respect de l’œuvre écrite, il est normal est même on est obligé moralement de citer les sources quand on « emprunte » ou reproduit un article déjà publié sur un autre site.
Je vous laisse le temps de rectifier cette omission (?) regrettable.
cordialement

 

Portrait

Entretien

Documentaire

  • Silicium Organique G5 – Qui a peur de Loïc le Ribault ? Un documentaire de Jean-Yves Bilien, le réalisateur de thèmes non conformistes, qui retrace le parcours d’un chercheur hors des sentiers battus qui a inventé le silicium organique buvable, un remède « bénéfique pour les os, articulations, régénération du cartilage, l’élasticité de la peau, préservation des cheveux et des ongles sains »), et la méthode scientifique appliquée à la la criminalité grâce au microscope électronique. Il va de soi qu’un produit aussi efficace que le silicium organique est convoité par des escrocs qui multiplient des fabrications frauduleuses ou de faux. À l’heure actuelle :- la marque silicium organique G5 est détenu par l’un de ceux-là et qui distribue ce produit sous de multiples déclinaisons imaginables ;- Loïc Le Ribault a, avant de mourir, confié la fabrication du G5 à une société espagnole, la Silicium España Laboratorios SLU qui « détient officiellement le titre de propriété intellectuelle du Dr. Loïc Le Ribault », qui fabrique le silicium organique G5 selon la méthode de Loïc Le Ribault, et le distribue en toute légalité.

http://youtu.be/DoiGHfFsPmE

 

La semaine dernière nous avons relayé dans cette rubrique le documentaire intitulé

L’oligarchie et le sionisme de Béatrice Pignède, le lobby sioniste tente de censurer son film. Voici un entretien avec la réalisatrice sur la question :

 

Brèves

Annonces

Capitole du Libre : 23 et 24 novembre 2013.

L’entrée du Capitole du Libre est libre et gratuite.

École Nationale Supérieure d’Électrotechnique, d’Électronique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications (ENSEEIHT)
26, rue Pierre-Paul Riquet à Toulouse
Métro ligne B François Verdier

* * * * *

Crédits illustrations :

Les illustrations de cette semaine sont extraites de l’ouvrage d’Abram Krol, Livres, suites estampes gravés au burin, Éd. Paris MVIIIM, 1992, p. 120

* * * * *

Bulletin du 1 novembre 2013

Sans concession

« La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre. » Gandhi (1869 – 1948), penseur, guide spirituel et du mouvement d’indépendance de l’Inde.

 

À la Une

Santé & Environnement

Elle pleure, elle pleure, ma planète, Paroles : Ridan

Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur, dites-leur qu’ils sont fous
La terre en a ras-le-bol un point c’est tout

Aujourd’hui j’ai de la chance, je suis encore là
Je vais pouvoir voir le ciel encore une fois
L’air pur ici aussi se fait si rare
Que même les clébards disent qu’il y en a marre

De respirer cette merde à plein poumons
Tout ça pour qu’un petit con gagne des millions
Tu sais que notre vie de chien nous suffit bien
Pas besoin de chopper le cancer des êtres humains

Nous payerons cher sans doute votre insolence
Pour jouer avec ce monde par négligences
Les frontières de vos cartes n’y feront rien
Cette terre n’est pas à nous vous le saurez bien

Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur, dites-leur qu’ils sont fous
La terre en a ras-le-bol comme nous

Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur, dites-leur qu’ils sont fous
la terre en a ras-le-bol un point c’est tout

La nature est à moi, je suis sa mère
Vous déchaînerez mes nerfs je serai guerre
Qu’elle vole sur vos maisons, au-delà des mers
Vous donnerez des noms à mes colères

Vous êtes la raison de vos prières
Et vous aurez raison de vos cimetières
Qu’elles jaillissent les eaux sur votre espèce
Vous n’aurez plus conscience de votre petitesse

Je ferai de vos villes ce bel enfer
Plus chaleureuses encore que le paradis
Vous tremblerez de peur dans vos demeures
Car l’homme a fait de l’homme cette chose sans vie

Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur, dites-leur qu’ils s’en fous
La terre en a ras-le-bol comme nous

Elle pleure,elle pleure,elle pleure ma planète
elle sent que sa fin est proche et ça la rend folle
dites leur,dites leur,dites leur qu’il sont fous
la terre en a ras-le bol un point c’est tout

 

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Peuples autochtones

Pause musicale

Nous écoutons cette semaine quelques morceaux extraits des Ballets Africains de Keita Fodeba : Nina, Soundessa et Sidyfela. Ces ballets ont été très célèbres dans les années 1960 (après l’indépendance de la Guinée) et 1970.

 

Science & Technologies

11 septembre

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

L’Empire & ses méthodes

Divers

Portrait

Entretien

Documentaire

  • L’oligarchie et le sionisme : un documentaire d’une heure et demie de Béatrice Pignède avec entre autres Webster Tarpley, Wesley Clark, Shlomo Sand, Thierry Meyssan, Alain Soral, Jacob Cohen, Gilad Atzmon, Javad Shamagdari, Samba Diagne, Rachid Ben Aissa, Bernard Henri Lévy, Jacques Attali, Emmanuel Valls, Eric Raoult, Barack Obama, Zbigniew Brzezinski

 

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations

automne1, automne2 : http://merveilleusenature.centerblog.net/

automne3 : http://www.wallfizz.com/

* * * * *

Bulletin du 25 octobre 2013

Sans concession

« Une entreprise de colonisation n’est jamais une entreprise philanthropique, sinon en paroles. » Amadou Hampâté Bâ (1900-1991), écrivain et homme de culture malien d’origine peul. (Merci à Gitano de nous avoir soufflé cette citation)

À la Une

http://youtu.be/en0-nz_UN_M

Santé & Environnement

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Peuples autochtones

Pause musicale

 

Nous écoutons Brel cette semaine dans une de ses compositions : Amsterdam

http://youtu.be/yYcT2ftVr58

Science & Technologies

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

11 septembre

3è partie du documentaire Le nouveau Pearl Harbor

 

Divers

L’Empire & ses méthodes

Le monde du Web

Nous sommes peinés d’apprendre que le site http://www.inexplique-en-debat.com est en difficulté parce que son animateur a de graves problèmes. Pour avoir relayé nombre de vidéos sur ce site, nous ne pouvons qu’une fois de plus relayer cette nouvelle attristante :

Voir aussi Actions & Initiatives Citoyennes

Reportage

Entretien

Avec le président Bachar al-Assad. Syrie : L’administration US crée les conditions favorables au terrorisme !

Documentaire

Il y a quelques temps nous avons relayé le documentaire sur la découverte des pyramides en Bosnie. Nous revenons sur ce sujet avec un autre documentaire qui, à travers le professeur Semir Osmanagich, son découvreur, donne des précisions sur cette grande découverte. Le professeur Semir Osmanagich nous append, en vrac, que la Pyramide du Soleil (l’une parmi d’autres dans la vallée de Visoko) est plus ancienne que celles d’Égypte, de quoi remettre en cause l’histoire qui nous a été enseignée jusqu’à présent, qu’elle n’est pas la tombe d’un roi, ni d’ailleurs celle de Gizeh en Égypte, mais une gigantesque source d’énergies et ce de plusieurs natures différentes (sonores, électromagnétiques), etc. De quoi renouveler nos connaissances tenues pour acquises.

 

Brèves

* * * * *

Crédits photos :
Les photos illustrées de cette semaine proviennent du site : http://img0.gtsstatic.com/

* * * * *

Bulletin du 18 octobre 2013

Sans concession

« Nos ancêtres en Afrique avaient engagé une certaine forme de développement. Nous ne voulons pas qu’on assassine ces grands savants africains ». Thomas Sankara (1949 -1987), ancien président du Burkina-Faso.

À la Une

  • La situation économique et sociale vue par Pierre Jovanovic. Cette émission date de septembre dernier mais reste toujours d’actualité à part quelques évolutions des perspectives telles que les frappes US visant la Syrie, cependant l’analyse des causes de la guerre reste valable.

Santé & Environnement

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

Peuples autochtones

Pause musicale

Nous écoutons cette semaine Sidney Bechet qui interprète Petite fleur, une de ses célèbres compositions.

 

Sciences & Technologies & Énergies

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

Nous avons publié vers fin aout un reportage sur le risque de voir une forêt morvandelle de la Nièvre (58) transformée en incinérateur. Après une longue bataille judiciaire, le Conseil d’État vient de débouter le 9 octobre dernier l’industriel soutenu par le député, la sénatrice et des élus du coin, et le ministère de l’Écologie, en confirmant la décision du tribunal administratif de Dijon saisi par ces promoteurs contre l’avis des locaux regroupés dans l’association Adret Morvan.

Les bonnes nouvelles sont rares elle celle-ci en est une :

Divers

L’Empire & ses méthodes

Le monde du web

Portrait

Entretien

Documentaire

Les pouvoirs mystérieux des moines Shaolin :

Brèves

Annonces

Le mercredi 6 novembre à 18h

Conférence de Rafael Correa, président de la République de l’Équateur.

Grand Amphithéâtre de la Sorbonne
47 rue des Ecoles 75005 Paris
Métro: Cluny-Sorbonne (L. 10), Luxembourg (RER B)
Pour s’inscrire à la conférence, merci d’envoyer un courriel à l’adresse suivante, equateur.sorbonne@gmail.com, en précisant votre nom, prénom et profession. Le jour de la conférence, veuillez vous présenter avec votre pièce d’identité et l’invitation de la conférence (cliquez ici pour la télécharger). L’ouverture de portes est prévue à 16h45 et la fermeture à 17h45.

* * * * *

Crédits Illustrations :

Cette semaine notre bulletin est illustré avec des photos tirées de l’ouvrage intitulé Les bambous d’Yves Crouzet, Rustica Éditions, 2005, p. 30, 95, 108.

* * * * *

Bulletin du 13 septembre 2013

Sans détour

« La science est toujours une construction théorique que nous plaquons sur le monde, et non une description de ce monde tel qu’il est en réalité. » Dr. Éric Ancelet, auteur entre autres, de Pour en finir avec Pasteur, Éd. Marco Pietteur, 1998, 268 p.

 À la Une

Santé & Environnement

caricature

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations & Chiens de garde

caricature

Le temps des crises & des conflits

http://youtu.be/igpsUnWQFq0

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

caricature

La femme autour du monde

Pause musicale

Une fois n’est pas coutume, nous écoutons Sarabande de la Suite n° 3 en C majeur de Bach. Une merveille qui déchire le coeur

Analyse

L’Empire& ses méthodes

11 Septembre

caricature

Actions & Initiatives citoyennes

http://youtu.be/fEyBmQP9YPo

 

Divers

Le camp des barbares

Voici ce dont « nos amis » rebelles au régime syrien sont capables (âmes sensibles, s’abstenir). Et pendant ce temps la désinformation et la propagande anti Assad bat son plein sur toutes les ondes occidentales. Un jour, cet Occident meurtrier devra répondre aux peuples du monde entier sur ces crimes monstrueux commis au nom de la « Liberté » (de destituer un régime qui ne lui plaît pas, et de tuer) par ses amis terroristes assoiffés de sang.

Portrait

Documentaire

« Un documentaire de Lizzie Phelan et Mostafa Afzalzadeh
« Fabriquer la contestation : la vérité en Syrie »

Ce documentaire [titre anglais : Manufacturing Dissent : the truth about Syria] décrit la guerre psychologique menée par les médias principaux pour faciliter le renversement du gouvernement syrien selon l’agenda occidental. Il montre comment les médias ont contribué directement à l’effusion de sang en Syrie.
Ce documentaire comprend :
- la preuve de faux rapports diffusés / publiés par CNN, BBC, Al Jazeera et d’autres ;
- des entretiens avec un échantillon de la population syrienne : un acteur, un artisan, un journaliste, un résident de Homs et un militant qui ont tous été touchés par la crise.
Produit par les journalistes Lizzie Phelan et Mostafa Afzalzadeh.
Monté par Lizzie Phelan.
Publié le 8 octobre 2012.
Version Française (merci à knowldge-tv.com pour la traduction) »
Sources :
http://www.silviacattori.net/
http://lizzie-phelan.blogspot.fr/

 

Brèves

Clichés

* * * * *

Crédits photos :

* * * * *

Bulletin du 6 septembre 2013

Sans concession


À ma terre meurtrie


À ma terre meurtrie de sang et de souffrances
Berceau d’Humanité, berceau de mon enfance
Pour que cesse l’horreur des combats et des armes
Je dédie mes mots, ma révolte, mes larmes….
D’avoir ployé longtemps sous le poids du silence,
D’avoir courbé le dos sous le joug des violences,
D’avoir tremblé longtemps dans l’effroi, la terreur
Nous avons tous grandi à l’ombre de la peur…
Pour avoir réprimé dans la honte notre orgueil,
Ravalé l’amour-propre, de nos droits fait le deuil,
Refoulé la colère quand nos gorges se nouent
Nous avons enterré la dignité en nous….
Dignité retrouvée ! O rêve d’espérance !
C’est bien dans la douleur qu’a lieu ta renaissance !
N’est-il de liberté qu’au prix de barbaries ?
Et n’est-il de justice acquise sans tyrannie ?
Par le rouge des flots qui coule dans nos veines,
Et par la fulgurance des révoltes soudaines,
Par la force du peuple qui relève le front
Qui se relève enfin pour essuyer l’affront :
J’en appelle à l’amour qui fleurit dans nos cœurs
J’en appelle aux rivières de sanglots et de pleurs
J’en appelle à ces voix qui scandent levant la paume
A celles qui psalmodient des versets ou des psaumes
J’en appelle au printemps, à l’odeur du jasmin
Pour que la LIBERTÉ éclaire ton chemin ….
SYRIE !

Sources : http://www.huffingtonpost.fr/

(Il n’est pas impossible que nous soyons en porte à faux avec l’opinion de l’auteur de ce poème, mais nous prenons le risque de le publier pour la force des mots et la beauté des symboles)

Édito

L’ère des monstres

Une semaine lourde, lourde de menaces de guerre qui n’attendent que le feu vert des États-Unis. Quand on sait que la guerre qui dure depuis deux ans en Syrie n’est pas une guerre civile mais un coup sordide fomenté par le clan Occident, des États du Monde arabe et Israël, qui soutiennent les terroristes d’Al-Qaeda versus An-Nostra et mercenaires de tout bord, on réalise à quel point la désinformation est tenace. Et ce n’est pas des preuves qui manquent. Ce qu’on redoutait depuis des mois est arrivé : une provocation de la part des terroristes habillés en rebelles avant d’accuser le président Bachar al-Assad d’avoir utilisé l’arme chimique contre sa propre population. Aucune preuve, une accusation gratuite même si le fait lui-même relèverait de l’absurde, du ridicule. Pas de problème ! La politique, les intérêts stratégiques doublés de profits pour les marchands d’armes n’ont pas peur du ridicule, leurs actions dépassent le ridicule car leurs calculs relèvent de la monstruosité. Ils n’ont que faire de la vérité. Ils n’ont que faire des preuves de l’utilisation d’arme chimique par les terroristes passés pour combattants de la liberté. Le président Bachar al-Assad n’avait pas besoin d’utiliser cette arme pour vaincre ces terroristes en gazant sa propre population qui le soutient, il n’allait pas prêter le flanc aux accusations de ses ennemis ! Peu importe, la parole du plus fort en armes l’emporte comme toujours sur la vérité. Tout le monde a encore en tête les armes de destruction massive inventées sous Bush-Fils, et le mensonge criminel de Colin Powell sur le contenu de la petite fiole exhibée à la tribune de l’ONU, comme prétextes pour envahir l’Irak. Voilà ce dont leur démocratie est capable… oui la démocratie des barbares, des gangsters !

Au moment où ces lignes sont rédigées on entend des ténors habituels vociférer dans les médias pour faire entendre leurs préoccupations : protéger Israël contre l’utilisation des armes chimiques par Bachar al-Assad en bombardant Damas. Même les Lords d’Outre-Manche n’apprécient pas cette mauvaise blague servie par Cameron, une aventure guerrière fondée sur des mensonges et de la désinformation. Mais qu’importe. Le feu peut ravager le monde entier pourvu que Israël s’en sorte plus grand et plus puissant. Le dessein du Grand Israël passe avant toutes considérations. A-t-il les moyens pour y parvenir ? Question idiote ! Puisque Israël tient Obama et les membres du Congrès par les cou.lles, dixit Netanyahu. Les sionistes sont prêts à en découdre avec la Syrie avant de s’attaquer à l’Iran, leur ennemi principal. À force de jouer avec le feu on peut se faire brûler à son tour, si Israël est obsédé par son dessein et commet l’irréparable, il est sans aucun doute que son sol sera criblé de missiles syriens et iraniens mais pas seulement. À entendre certains ténors de l’armée états-unienne, une fraction de son État-major est plus que hostile à Israël, surtout depuis qu’elle a découvert le rôle du Mossad dans les attentats du 11 septembre. Israël peut s’attendre au pire !

Mais pendant ce temps, pour décider l’opinion à le suivre, le ministre français des Affaires étrangères déploie ses talents de va-t-en-guerre, et il est immanquablement soutenu par l’homme des médias mais qui n’a aucun mal à devenir guerrier par procuration car il peut « faire la guerre sans l’aimer. Pour BHL « Ne pas intervenir en Syrie serait une honte ». Cet homme est omniprésent dans les médias quand il s’agit de faire la guerre au monde musulman (Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, Iran), mais il n’est pas du tout islamophobe comme certains peuvent le soupçonner, il a bien des amis au Maroc et il s’est fait photographier avec deux Syriens rebelles… Et c’est en tant que Français bien sûr, si certains ont encore des doutes, que BHL monte au créneau dans cette propagande de guerre pour soutenir et flatter le président toutou Hollande, et non en tant que porte-voix de la tribu sioniste comme d’autres ont trop vite compris.

Parlons peu car le temps presse : Eh, Lévy & Cie & tous les va-t-en-guerre ! Si vous voulez faire la guerre à la Syrie pour ne pas avoir honte, prenez chacun un fusil d’assaut et allez faire sauter sa cervelle à vos ennemis, si possible avant que la vôtre ne devienne de la bouillie, montrez votre détermination, votre courage si vous en avez, on ne vous retiendra pas, mais si vous vous contentez de pousser les citoyens français qui sont dans la large majorité contre cette guerre fomentée entre autres par les sionistes, à aller se faire tuer à votre place, pour votre gloire, alors cela relèverait de la monstruosité.

À bons entendeurs … (Nous ne saluons pas les monstres).

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

Dossier

Syrie : Propagande de guerre

http://youtu.be/q1abnmEc3YU

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Économie & Finance

 

Pause musicale

 

Calling You, la chanson du film Bagdad Café, réalisé par Percy Adlon et sorti en 1987. Interprétation de Jevetta Steele

http://youtu.be/VdvbgW3YOVM

 

11septembre

Peuples autochtones

Science & Technologies

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

http://youtu.be/Rt32GP1FG00

Porte ouverte

Entretien

Le simple fait que les centres commerciaux ou les MacDonald – degrés zéro de la culture de masse états-unienne – soient devenus des référents culturels ou des lieux de loisir familial en dit long sur la difficulté de changer la vie.

A Caracas en août 2013 la révolution a récupéré et réhabilité un million cent mille mètres carrés pour les citoyen(ne)s. C’est pour éclairer cette politique à contre-courant de celle que subissent la plupart des grandes villes dans le reste du monde, que nous publions le point de vue d’un architecte vénézuélien de la nouvelle génération, Juan Vicente Patin, interrogé par Reinaldo Gonzalez D. pour le quotidien gratuit Ciudad Caracasdu 28 juillet 2013.

Documentaire

  • L’eau la médiatrice, un documentaire qui remet à sa place, l’importance de l’eau dans notre vie.
    « Nous sommes constitués, en nombres de molécules, à 99% d’eau. L’eau pourrait apparaître comme le médicament idéal. Certains l’ont pensé et ont mis en application des procédés dans ce sens dont nous n’entendons plus parler aujourd’hui. Le film donne des éléments de réponses en revenant sur les travaux de trois chercheurs français du 20e siècle : René Quinton et son plasma à base d’eau de mer qui a permis de sauver des malades condamnés, Marcel Violet et la mise au point de la biodynamisation de l’eau permettant de fortifier le système immunitaire, et Louis-Claude Vincent, concepteur de la bioélectronique… »

Brèves

* * * * *

Crédits photos :

* * * * *

Bulletin du 5 juillet 2013

Sans concession

« Et je dis que de la colonisation à la civilisation, la distance est infinie ; que, de toutes les expéditions coloniales accumulées, de tous les statuts coloniaux élaborés, de toutes les circulaires ministérielles expédiées, on ne saurait réussir une seule valeur humaine. » Extrait de Discours sur le colonialisme d’Aimé Césaire (1913-2008), poète et homme politique martiniquais.

Édito

Evo, tu es un traître !

On t’avait prévenu. Fallait pas quitter le troupeau pour errer sur les traces des voyous comme Castro et Chavez. La liberté c’est nous ! Si tu nous avais écouté, tu aurais pu faire ce que nos amis ont pu faire sans que nous levions notre petit doigt : arrêter les opposants, les envoyer aux requins du Pacifique, piller les richesses de leur pays, appauvrir leurs concitoyens, etc. Tu n’as qu’à regarder le passé récent, des juntes militaires à l’Opération Condor, des coups d’État aux dictatures, nous les contrôlons tous. Mais tu as choisi de te révolter contre nous, alors tu dois savoir ce qui t’attend. Ton avion peut exploser à n’importe quel moment. Tu connais Kadhafi ? En 1980 son avion l’a échappé belle ! Cette fois c’est juste pour te prévenir que tu es un traître, Evo !

Signé : les Gangsters d’USA, France, Espagne, Italie, Portugal.

À la Une

Santé & Environnement

photo

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

photo

Histoire & Préhistoire & Archéologie

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Peuples autochtones & sans État

Pause musicale

On s’envole cette semaine avec le condor accompagné de musique andine menée par Uña Ramos

 

Science & Technologies & Informatique

Analyse

Vision d’Empire

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

photo

La porte ouverte

Le camp des barbares

Le monde du Web

Portrait

Entretien

Documentaire

Les médecins et l’orthodoxie médicale

« Ce n’est pas possible de travailler hors du conseil de l’ordre des médecins mais c’est possible quand même ». Dr. Roselyne Morel qui a eu des ennuis avec les autorités médicales nous raconte :

1ère partie :

http://www.dailymotion.com/video/xyxee8

 

2è partie :

http://www.dailymotion.com/video/xyxkah

Brèves

* * * * *

Crédits photos :
Obama-poutine-business : http://www.tunisiefocus.com/
Ils s’emmerdent : http://i.huffpost.com/7
poignée de mains : http://www.europe1.fr/

* * * * *

Bulletin du 28 juin 2013

Sans concession

« Pour ouvrir la porte de la prison, il me fallait donc comprendre le système pour savoir où diriger mes efforts. Pas de traitement sans diagnostic préalable. J’ai cherché. Chercher c’est louable. Mais à force de chercher, on finit parfois par trouver… et pas toujours ce qu’on aimerait trouver… Le système médical est une véritable MAFIA MÉDICALE qui rend malade et tue pour de l’argent et du pouvoir. Macabre découverte. » Ghislaine Lanctôt, médecin, La mafia médicale, Édité par l’auteure, Québec, 2002, p. 6.

À la Une

http://youtu.be/rICu2FXkEKQ

 

Santé & Environnement

Autour du Monde

illusSociété & Consommation

 

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Histoire & Préhistoire & Archéologie

illus

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

Pause musicale

 

Nous écoutons le trio guitaristes Paco de Lucia, John McLaughin et Al Di Meola interpréter Mediterranean Sundance

Science & Technologies & Innovations

Analyse

Vision d’Empire

Le camp des barbares

Actions & Initiatives citoyennes

Voir aussi la Déclaration de Julian Assange à la Une

illus

Divers

Le monde du Web

Bêtes pas bêtes & Nature

Chroniques hollandite

Portrait

Entretien

Documentaire

Témoignage de Slim Rehouma vétéran de la guerre d’Afghanistan sur Info.libre.fr. Le caporal-chef Slim Rehouma est secouriste et il a servi le Régiment médical pendant 8 ans avant d’aller en Afghanistan sans en connaître la raison. Après 6 mois (de juin à décembre 1911) de service, il revient avec des séquelles. Il a donc décidé de témoigner pour raconter ce qu’il a vu là-bas et surtout pour dire ce qu’il pense de l’état de la France : « Je suis parti pour défendre les Français… et au retour je découvre qu’il y a des gens corrompus comme Cahuzac qui ment, des SDF qui dorment dehors par temps froid… Il faut commencer par faire le ménage en haut….Et puis on nous dit : Soldat, tu n’es pas payé, car il y a un problème avec le logiciel de paye… » Beaucoup de ressentiments dans les rangs de l’armée ! Le caporal risque une poursuite ? Ce sera l’occasion pour lui de dire les choses comme elles sont. C’est aussi un appel à tous les citoyens de prendre sa responsabilité, de jeter la télé… de s’informer sur Internet… Un mouvement chez les soldats ?

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations
« Trio à Delhi » : http://latelierdezabou.canalblog.com/archives/2008/04/09/648480.html
taxi brousse : http://africart.pagesperso-orange.fr/pages/in10.htm
tchogo tchogo (inno) : http://africart.pagesperso-orange.fr/pages/inno71.htm
les maraichers : http://africart.pagesperso-orange.fr/pages/inno81.htm

* * * * *

Sectes thérapeutiques et thérapies sectaires : le Sénat aussi sort sa seringue

Sur le site du Sénat le rapport sur les dérives sectaires est ainsi présenté : « La commission d’enquête livre son constat et formule 41 propositions après 72 auditions au cours desquelles elle a entendu associations de victimes, professionnels de santé, experts et représentants d’autorités sanitaires ainsi que des principales administrations concernées. Elle a aussi souhaité entendre des représentants d’organismes et d’associations faisant la promotion de pratiques thérapeutiques sur lesquelles son attention a été alertée. »

Ce rapport qui a été adopté à l’unanimité [1] des présents le 2 avril puis remis au président du Sénat et enregistré le 3 avril 2013, a fait l’objet d’un débat au sein du Sénat le 11 juin dernier.

Ceux ou celles qui souhaitent connaître ce rapport en détails comme la composition de la commission, l’examen du rapport, les auditions, etc., peuvent aller le télécharger directement sur le site du Sénat. Pour notre part, faute de temps, nous ne faisons que le parcourir en en relevant les aspects les plus inquiétants : sa dérive dictatoriale. Au nom de l’ordre public, de l’ordre social, au nom des patients donc des citoyens, on formule des recommandations ou des propositions sans être allé au fond du problème, ni donner la parole aux citoyens, les premiers concernés. L’un des membres de la commission va jusqu’à se soustraire de la responsabilité en disant : « A ce stade, le rapport ne fait qu’une suggestion, il ne décide de rien. [2] ». Cette réflexion hallucinante de la part d’un élu ressemble à une scène de lapidation où l’un des participants se cache après y avoir participé. Imaginons la portée des propositions énumérées dans ce rapport si elles sont appliquées !

Ce rapport est un réquisitoire en règle ! On a déjà en tête des suspects, des pratiques suspectes, on cherche à confirmer les idées reçues en faisant peur avec des histoires abracadabrantes.

D’abord sur la méthode : la médecine conventionnelle est présentée comme victime dans un « combat à armes inégales : les promesses de la magie contre la rigueur de la pensée rationnelle » [3]. Cette vision réductrice, partielle et partiale, teintée de mauvaise foi rappelle aussi des procès politiques dans les régimes totalitaires, ou l’Inquisition qui, sans aucun remords, et au nom d’un dogme, a jeté au brasier par centaines de milliers des êtres humains accusés de sorcellerie. C’est encore et toujours les tenants du pouvoir qui accusent, avant de punir et détruire des destins et des vies d’une petite minorité dérangeante, au nom de l’ordre public, et en l’occurrence pas au nom d’un ordre professionnel quelconque. Ici comme dans des thrillers, il suffit de se poser la question : « À qui profite le crime » pour avoir une idée sur le commanditaire.

Cette commission cherche à faire peur avec des cas sensationnels même si elle peine à trouver des victimes de sectes ou de thérapies alternatives, ou même des personnes en danger. C’est dans ce but de faire peur qu’elle ressasse le cas de l’Ordre du Temple Solaire qui d’après la version officielle a provoqué des suicides collectifs de ses membres en 1995, alors que les tenants et aboutissants de cette affaire demandent à être mis en lumière. En 2005, l’avocat Jean-Pierre Joseph a bien sonné l’alarme dans une interview en disant que cette affaire est très suspecte car elle impliquait le monde de la finance, la politique, l’immobilier, le blanchiment d’argent sale pour ne pas dire la mafia. Tout a été orchestré dans le moindre détail à tel point qu’on « découvrit » que les « suicidés » ont tous été criblés de balles dans le dos puis grillés au lance-flamme ! Tout récemment, il y un mois le psychosociologue et psychothérapeute, Christian Cotten, président-fondateur de Politique de Vie revient sur cette affaire trouble dans son communiqué de presse en s’adressant à l’ancien secrétaire général de l’Élysée et ancien ministre de l’intérieur du quinquennat précédent, Claude Guéant. Il n’est pas du tout établi que les crimes qui sont attribués à l’Ordre du temple solaire soient commis par cette secte [4].
illus

Les sectes, combien de bataillons ?

Le cas du « présumé gourou » Robert Le Dinh est bien sûr du pain béni. Rappelons brièvement que Le Dinh a été arrêté pour motif de dérive sectaire sur dénonciation d’un couple de disciples. De la garde à vue à la détention, le « gourou » fut accusé à la Cour d’assises de l’Ariège de « viol », « agressions sexuelles, y compris sur des mineures », d’ »hypnose mentale » (NouvelObs), de « manipulation et d’emprise mentale » (La Dépêche). Une des principales plaignantes, Isabelle Lorenzato, dit avoir été violée pendant 22 ans par Robert Le Dinh, c’est-à-dire depuis son arrivée dans le « groupe » à 19 ans avec son mari ! Et c’est la parole de l’une contre celle de l’autre. Mais dans un climat antisecte, l’UNADFI soutenue par la Miviludes, s’est constituée partie civile, où « l’émotionnel l’emporte sur la Justice de la preuve », on condamne « le gourou » bien entendu. Mais très curieusement (ou hypocritement?) on a entendu l’avocate générale souligner « qu’elle ne venait pas requérir « contre une secte », une « philosophie » ou « une croyance » dans le respect des « deux principes fondateurs de la liberté de conscience et de la liberté religieuse » mais contre « un homme » [5] ».

Le « gourou total » Robert Le Dinh s’est trouvé finalement avec une condamnation de 10 ans par la Cour d’assises de la Haute-Garonne pour « agressions sexuelles aggravées ». D’après les avocats de Robert Le Dinh « La secte est aujourd’hui abandonnée, elle n’existe pas. Il n’y a plus rien de l’idée de secte, tant sur la manipulation mentale pour obtenir des faveurs sexuelles que sur la même manipulation mentale pour obtenir de l’argent ». Soulignons simplement que Le Dinh a été arrêté avec chef d’inculpation de dérive sectaire, à la fin du procès, il n’y a plus de dérives sectaires, plus question de sectes, en toute logique, le présumé coupable aurait dû être relâché ! Mais non. Au cours de sa détention, les choses ont évolué ! Allez comprendre les arcanes de la Justice !
La commission a aussi rapporté le cas de Mme B. reconnue victime, sous l’emprise pendant douze ans d’un psychopathe, un petit malin qui vit aux dépens des autres. Elle est finalement sauvée par son frère venu l’aider. Mais avant d’en arriver là, la famille de Mme B. a alerté le procureur de la République qui n’a pas donné suite car Mme B. est majeure donc consentante [6] ; une plainte a même été déposée par la famille, classée sans suite là aussi ! Pourquoi la Justice n’est-elle pas intervenue à temps pour sauver une personne en danger vivant dans une «petite épicerie de la manipulation mentale»,  alors qu’elle a été par deux fois alertée ? Bien sûr que la Justice est infaillible ! « Le gourou a été condamné à quatre ans de détention » sur la base du dossier rassemblé par l’avocat de la victime, dans lequel la violence physique et sexuelle était mise sur le tapis. De l’autre côté « le gourou total » Le Dinh a été condamné à 10 ans sur simple dénonciation d’une personne comme on vient de le voir. La Justice a décidément des logiques que le profane a du mal à suivre car ça lui donne des maux de tête.

Un autre cas fut rapporté par la commission : l’affaire des reclus de Monflanquin qui s’est avérée une affaire d’escroquerie dont l’instigateur, Thierry Tilly, nommé aussi « gourou » fut condamné à 10 ans de prison ferme dont 5 ans de privations des droits civiques et civils pour avoir dépouillé une famille aristocratique du sud-ouest [7].
Voilà l’état des lieux brossé par la commission sénatoriale.

Le président de la Miviludes, M. Serge Blisko estime à 400 le nombre de « pratiques étranges » dont la liste complète serait très impressionnante. Voici un extrait de cette liste :
Acupuncture, Aromathérapie, Bioénergie, Biomagnétisme, Biorésonance, Diététique chinoise, Digitopuncture, Feng Shui, Géobiologie, Guérisseur, Homéopathie, Hydrothérapie, Hypnose, Kinésiologie, Kinésithérapie, Magnétisme, Manupuncture coréenne, Médecine ayurvédique, Médecine traditionnelle chinoise, Musicothérapie, Naturopathie, Ostéopathie, Phytothérapie, Psychothérapie, Qi Cong, Radiesthésie, Reiki, Relaxation, Sage-femme libérale, Shiatsu, Yoga, etc. Le nombre de pratiquants de toutes ces thérapies s’élèverait à 15.000 [8].

Comme méthode, on commence par ameuter tout le monde dont le pouvoir public et des collectivités en disant qu’il y a un « danger » [9], et pour faire peur on montre du doigt l’exemple le plus terrifiant (mais qui reste à être élucidé) et quelques suspects condamnés ou non, puis on donne la liste des thérapies suspectes, l’amalgame et la « magie manipulatrice » fait le reste : ces thérapies représentent un danger pour la santé publique !

Si la Commission sénatoriale observe qu’il règne une confusion dans les rangs des contestataires de la médecine conventionnelle du fait de l’utilisation des termes tels que : »médecine traditionnelle », « médecine alternative », « médecine douce », « médecine parallèle », etc., elle ne s’est pas donné la peine d’appliquer cette rigueur à elle même, car la médecine conventionnelle est nommée tantôt « médecine traditionnelle », tantôt « médecine classique », tantôt « médecine traditionnelle occidentale ». En parlant des médecines douces, alternatives ou traditionnelles quand elles sont d’origine étrangères (comme l’acupuncture qui est une branche de médecine traditionnelle chinoise, ou la médecine ayurvédique), la Commission déclare : « La terminologie « médecine traditionnelle » est d’autant plus inadaptée que la notion de médecin suppose de s’appuyer sur la recherche, l’innovation et le progrès scientifique qui ne sont pas nécessairement du ressort de ces traditions. » On part de « la médecine traditionnelle » on dérive vers la notion de « médecin » , et d’autre part on suppose qu’une tradition ne peut qu’être figée dans le temps comme une momie. Les anthropologues apprécieront cette affirmation gratuite et spontanée ! Si la commission est logique avec elle-même, elle doit abandonner l’appellation « médecine traditionnelle » de la médecine conventionnelle.
illus
Cette médecine toute puissante se réclame de la science, soit. « Mais ces contestations sont paradoxales car la médecine, dans la mesure où elle est une science, se construit justement sur la remise en cause de ses présupposés et s’ouvre depuis toujours aux critiques qui lui sont adressées » [10]. La médecine conventionnelle est ouverte aux critiques dit-on, il suffit de voir le nombre de médecins menacés ou rayés par le Conseil de l’Ordre et interdits d’exercer leurs professions, comme le suggère encore le Rapport, pour apprécier cette ouverture aux critiques. C’est à l’instigation de cette médecine conventionnelle qu’on continue à faire disparaître à coups de réglementations ou de mesures administratives, des pratiques et des savoirs traditionnels légués par des générations anciennes qu’on appelle par commodité la « médecine traditionnelle » et qui relève des connaissances empiriques, comme en matière de plantes médicinales par exemple. Mais ceci n’est nullement une hypocrisie, c’est simplement du double langage ! À ce qu’on sache, le double langage n’est pas un délit ni un crime, c’est simplement une virtuosité d’un esprit … malsain.

Le langage de la guerre

Question langage, celui utilisé dans ce rapport relève de l’art… de faire la guerre : « propagande », « tentative de déstabilisation », « cyberpatrouille », « attaques », « menaces », « réprimer avec une sévérité particulière », « que les pouvoirs publics réagissent énergiquement », « combat à armes inégales », etc. Il s’agit bien de mener la guerre contre les insoumis qui refusent le monopole d’une corporation ayant pignon sur rue, autrement dit les premiers concernés et lucides se dressent contre une volonté dictatoriale : « Si vous ne faites pas comme nous vous êtes contre nous ! » À ce qu’on sache, on n’a encore entendu ou vu aucun représentant, ou adepte, etc. d’une thérapie quelconque menacer des médecins conventionnés en leur dictant de quitter la médecine conventionnelle pour le rejoindre ! Ce qui se passe c’est plutôt l’inverse : le Conseil de l’Ordre des médecins menace ses confrères de les rayer de l’Ordre s’ils n’abandonnent pas leurs méthodes non reconnues, le pouvoir public stigmatise et intimide les pratiquants de thérapies alternatives en les faisant passer pour des sectes, et on sait ce qui pourra arriver au tribunal avec de telles accusations ! Cette volonté hégémonique sonne mal avec la liberté pour les citoyens de choisir la thérapie qui leur convient, pour les thérapeutes alternatifs d’exercer leur profession tout simplement, elle appauvrit les connaissances humaines pour les réduire à une seule pratique. Si les résultats des thérapies alternatives, douces, parallèles, etc. sont scrutés à la loupe, (malheur à celui qui échoue à guérir un malade) est-ce qu’on en exige avec autant de zèle des médecins conventionnés ? Ces derniers ne sont nullement sanctionnés pour leurs résultats soient-ils catastrophiques.  D’un côté si le malade décède, c’est la faute de ses maladies, de l’autre c’est la faute du thérapeute ! Que fait-on des erreurs médicales ? Mais il n’y a aucun parti pris ! On est guidé par l’objectivité, par la science ! Et blablabla, blablabla !

Comme il n’existe pas de définition de la secte en droit français, la commission sénatoriale adopte une terminologie plus floue de « dérive sectaire » dont les contours dépendent de celui qui l’utilise. C’est bien pratique, comme la guerre préventive. On se retrouve donc devant une situation qui, selon le Rapport, met en danger des individus, mais reste insaisissable car mal définie. Pour y remédier on a recours à des « faisceaux d’indices », des « effets produits » sur des victimes, ou des « critères », qui appliqués à d’autres domaines, feront tomber ces derniers automatiquement dans la « dérive sectaire ». Parmi « les neuf critères d’emprise mentale exposés par M. le Professeur Parquet » [11], on trouve par exemple : « adhésion et allégeance inconditionnelle, affective, comportementale, intellectuelle, morale et sociale à une personne, un groupe ou une institution ». Si la Commission devait appliquer ce critère à un militaire de l’armée, un militant zélé d’un parti politique ou un croyant de l’Église, elle obtiendrait obligatoirement le résultat attendu : celui qui relève des mouvements sectaires. L’armée, le parti politique en question et l’Église seraient passibles de dérives sectaires ! Prenons un autre critère : « impossibilité de se remettre en cause et de promouvoir un changement ». Dans l’état actuel des choses est-ce qu’on peut vraiment dire que le Conseil de l’Ordre des médecins, la Commission elle-même, la Miviludes sont capables de se remettre en cause ? Sinon, ils sont susceptibles eux-aussi d’être accusés de « dérive sectaire »…Voilà les accusateurs qui se retrouvent accusés par leurs propres accusations ! On peut objecter que ces critères ne sont pas ceux de la Commission mais d’une personne, le Professeur Parquet, ceci dit, la Commission les a fait siens en les intégrant dans son rapport.

illus
Passons maintenant au « faisceau d’indices » (de dérive sectaire) que la Commission a découvert sans l’aide de personne cette fois. Nous trouvons par exemple :

  • « les atteintes à l’intégrité physique (on se demande vraiment si les sectes ou les thérapies stigmatisées ne charcutent pas leurs adeptes, les victimes, ceux qui les font vivre, soulignés par nous…) ;
  • le discours plus ou moins antisocial ;
  • les troubles à l’ordre public ;
  • l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels ;
  • les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics. »

À la lecture de ces passages identificateurs, on reste sur notre soif de savoir quand est-ce qu’il y a dérive sectaire : est-ce quand l’ensemble des « critères », ou « des faisceaux d’indices », ou « effets produits sur les victimes » est vérifié, ou bien il suffit qu’un des faisceaux, des indices ou des critères soit constaté ou vérifié pour identifier un groupe ou un individu, une pratique thérapeutique à une dérive sectaire ou thérapeutique ? Là aussi c’est le flou caractéristique de la paresse d’esprit qui domine. Là aussi, le flou rendrait le travail de l’enquêteur plus confortable, comme c’est ni oui ni non, ni le contraire, tout devient possible, il suffit de l’interpréter comme on veut.

En tout cas, avec les « faisceaux d’indices » on passe à un autre registre, celui de l’ennemi public. Et c’est ce qui est sous-entendu qui nous effraie : un discours antisocial peut être assimilé à une dérive sectaire, par conséquent délictueux, passible de peines. Cela veut dire aussi que pour être tranquille, il vaut mieux s’abstenir de critiquer la société quelle qu’elle soit sous peine de sanctions, de peines, etc. On dérive bien vers un état autoritaire ou dictatorial car toute critique devient intolérable. Le « faisceau d’indices » intitulé « les troubles à l’ordre public » n’est pas non plus rassurant car la commission se passe d’explications pour assimiler, associer « les dérives sectaires » aux troubles à l’ordre public. Il suffit de l’affirmer ! C’est la porte ouverte à toutes les dérives, dictatoriales comprises. Le « faisceau d’indices » de « l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels » n’est pas à prendre à la légère. La Commission ne s’est pas donné beaucoup de peine, là non plus, pour définir ce que veut dire exactement un « détournement des circuits économiques traditionnels ». De quoi s’agit-il ? Les circuits économiques traditionnels, on voit à peu près ce que c’est, mais le détournement de ce circuit ? On fait du trafic de médicaments ? On vend aux Chinois, aux Russes, à Cuba des produits des firmes pharmaceutiques françaises destinés aux hôpitaux ? Les charlatans guérissent leurs victimes avec des médicaments vendus en pharmacie ? On est passé de la manipulation mentale, du charlatanisme au trafic ? Là c’est plus que flou, on se demande ce que c’est que ce « détournement des circuits économiques traditionnels ». En tout cas l’odeur de l’argent est parvenue jusqu’au nez de la commission ! Il y a sans aucun doute des groupes ou des ordres professionnels qui voient la pratique des thérapies alternatives comme une menace à leur commerce lucratif ! Leur monopole risque de se fragiliser. Ils sont bien prévoyants car à l’heure actuelle où les industries se délocalisent les unes après les autres, le petit commerce est démantelé par les gros centres de distribution, les chômeurs sont de plus en plus nombreux à se demander ce qui les attend dans leur proche avenir, mais à l’heure où la crise sévit, on voit des pharmacies qui grandissent dans de petites villes de province, et chaque matin des vieux gavés de médicaments y font la queue pour leurs rations prescrites. Mais ce n’est pas de la « consommation ». Par contre, le fait qu’une large partie de la population se tourne vers des médecines traditionnelles est déjà souligné par la commission comme de la consommation [12]. Une source professionnelle au Québec estime que 95 % des antibiotiques sont prescrits inutilement [13] ! Suite aux restructurations-rationalisations, on gère les hôpitaux comme on gère une entreprise : les patients deviennent les clients, on ampute un organe comme on change un élément du moteur d’une voiture, l’humain est traité comme un objet [14]. C’est pourquoi certains qualifient la médecine conventionnelle de « médecine de garagiste », une médecine déshumanisée.

illus

Les questions gênantes

Au lieu de se pencher sur les vrais problèmes et de trouver des solutions, on préfère chercher des boucs émissaires pour leur faire endosser la responsabilité des maux.
Voici quelques questions fondamentales que la Commission et l’Ordre des médecins font l’économie de se poser et d’y trouver de vraies solutions :

  • Pourquoi les gens se détournent de la médecine conventionnelle ?
  • Qu’est-ce qui ne va pas dans la pratique de cette « science » ?
  • Pourquoi certains n’hésitent pas à payer plus cher en allant voir un homéopathe, non conventionné, au lieu de s’adresser à leur médecin qui leur prescrirait des médicaments plus ou moins remboursés ?
  • Malgré des sommes colossales englouties dans la recherche sur le cancer depuis des dizaines et des dizaines d’années, a-t-on fait des progrès dans le traitement des malades sans parler de la guérison ?
  • L’Ordre des médecins est-il capable de se remettre en cause sur les pratiques médicales ou campe-t-il sur sa position comme les vulgaires sectaires incapables « de se remettre en cause et de promouvoir un changement » ?

À ces questions fondamentales il faut ajouter le constat effrayant pour la santé publique :

  • En France chaque année 150.000 hospitalisations sont liées à des accidents médicamenteux, et de 13 à 18.000 morts sont provoquées par des médicaments [15];
  • La France est en tête en Europe dans la consommation de psychotropes (tranquillisants, somnifères, neuroleptiques, antidépresseurs, etc.) [16] ;
  • La France est le premier pays consommateur de pesticides dans l’Union européenne, et le second dans le monde [17] ;
  • Au bout de 20 ans de recherches, trois médecins australiens: Graeme Morgan, Robyn Ward & Michael Baton publient un article dans une revue spécialisée [18], où l’on apprend qu’en Australie, sur les 10.661 personnes atteintes du cancer du sein et traitées par la chimiothérapie, seulement 164 personnes ont survécu pendant cinq ans. [L'article] « étudie les données d’études cliniques avec chimiothérapie au cours des 20 dernières années en Australie et aux USA. Le résultat est tout simplement consternant. En ce qui concerne la survie au bout de 5 ans, et bien qu’en Australie seuls 2,3 % des patients tirent profit d’une chimiothérapie et qu’aux USA, il n’y en ait que 2,1 %, on continue malgré cela à proposer ces mêmes thérapies aux patients cancéreux.

Que fait l’Ordre des médecins avec ce constat, avec ces questions ? Chercher les coupables chez les sectes, chez les thérapeutes farfelus ?

illus Que les choses soient bien claires. Il n’est nullement question ici de protéger les charlatans qui doivent exister dans toutes les professions, y compris chez les politiques. Mais il faut arrêter la politique de deux poids deux mesures. Arrêter de crier au loup quand on est soi-même un loup ! Arrêter de noyer son chien en disant qu’il a la rage. Arrêter de diaboliser un groupe en s’appuyant sur le pouvoir, sinon cela relèvera de la pensée unique stérilisante, du terrorisme médical.
À supposer que les sectes attirent certains à la recherche de quelque chose. Mais avant de rejoindre une secte il faut déjà quitter son milieu d’origine. Si celui-ci a failli, n’a rien à proposer à celui qui est à la recherche d’un sens de la vie, il ne faut pas venir accuser une tierce personne d’en proposer un. On ne quitte pas sa famille, un endroit, un milieu dans lequel on se sent bien, on est heureux, on le quitte car on s’y sent mal, on n’y trouve pas sa place. Que fait la société pour les gens qui n’y trouvent pas leur place ? Il n’y a qu’à regarder le nombre de SDF qui grossit d’année en année sans que cela gêne personne parmi ceux qui ont des responsabilités dans les affaires publiques et sociales. Déjà il est plus facile d’intervenir dans le domaine matériel, mais RIEN ! On ne soigne pas les causes, le mal-être, l’absurdité d’une vie en cage, d’une consommation frénétique de produits frelatés, le ressentiment d’une vie de labeur suivie d’un rejet à la retraite, etc., mais on criminalise celui qui propose des solutions alternatives. Accuser et incriminer l’homme avec qui l’épouse s’en va relève de l’enfantillage. Les sectes n’auraient pas trouvé leur place dans une société où les gens se sentent bien, heureux ! Est-ce qu’on peut dire que la société moderne avec sa médecine scientifique, etc. génère du bonheur, de la solidarité, de la fraternité, de l’humanité ? La déshumanisation est en marche, le rouleau compresseur est à l’oeuvre et celui qui s’écarte de son chemin devient l’homme à abattre. Voilà où en est la société !

Médecine de santé & médecine de maladies

À propos de l’homéopathie, on peut lire ceci dans le rapport de la commission : « La recherche est donc consubstantielle à la médecine française. Or l’homéopathie et l’acupuncture sont pratiquées depuis le début du XIXe siècle dans notre pays : après deux siècles d’usage en Occident, l’absence de preuve de leur efficacité ne tient donc pas à l’absence de possibilité de recherches, mais à l’impossibilité de les évaluer de manière satisfaisante. » [19] C’est de la cécité, de l’aveuglement d’avoir déclaré cette contre-vérité, il faudrait ajouter pour les autres citoyens la réponse à cette question : qui estime que l’homéopathie ou l’acupuncture sont impossibles à évaluer de manière satisfaisante, à part leurs détracteurs ?

En passant, la commission rappelle ironiquement qu’ « En France, chacun se souvient de la triste hypothèse de la « mémoire de l’eau » qui, destinée à justifier l’efficacité des hautes dilutions homéopathiques, affecta fortement la réputation et la carrière de Jacques Benveniste, parce qu’elle était fondée sur des expériences non reproductibles à ce jour.» [20] Cette affaire, comme bien d’autres qui touchent à la science et donc à la médecine, relève du dogme et non de la science. Quand la science a besoin du service d’un illusionniste pour trancher, bonjour la clairvoyance ! Bonjour la science ! Quand on a affaire aux croyants, aux dogmatiques, la foi écrase les faits. Ceux qui ont poursuivi les travaux du malheureux chercheur n’ont rien trouvé à redire, d’autres sont allés encore plus loin dans la même direction. [21]

Puisque la médecine chinoise à été mise à l’index au même titre que d’autres thérapies sans qu’on sache pourquoi, sans que la commission trouve un seul argument ou un seul délit imputable à cette pratique, arrêtons un instant pour faire une petite comparaison entre cette médecine millénaire et la médecine conventionnelle occidentale. En cas de maladie, la médecine traditionnelle chinoise en cherche les causes, fait un diagnostic pour connaître l’état général du malade en dialoguant avec lui avant de lui prescrire un remède personnalisé qui est à base de plantes médicinales dans la plupart des cas [22]. Avec la médecine conventionnelle occidentale, une fois le diagnostic établi, on se contente de lui prescrire un médicament standard, le même pour tout le monde qu’on soit jeune ou vieux, homme ou femme, fort ou faible, etc., et de surcroît ce médicament est fabriqué industriellement à base d’éléments chimiques de synthèse, c’est de l’industrialisation de la médecine. En cas de cancer du sein par exemple, la médecine conventionnelle occidentale sort facilement son bistouri pour enlever ce qu’elle croit être le mal. Mais ce qu’on voit n’est que le symptôme du mal et non le mal lui-même. Alors que la médecine traditionnelle chinoise recourt à des remèdes pour faire disparaître les causes mêmes du mal, elle s’attaque aux causes et non aux symptômes. Éteindre un incendie avec des moyens aussi sophistiqués soient-ils, ne fait pas disparaître ses causes. Les remèdes de la pharmacopée chinoise ont été étudiés depuis des siècles voire des millénaires pour éviter les effets secondaires : un principe actif est toujours accompagné d’un autre élément qui pourrait le cas échéant le tempérer, et ce qui vient tempérer est à son tour contrôlé par un autre principe qui l’empêche de faire tout foirer, etc. Les remèdes doivent obéir aux lois qui les régissent. Alors qu’à l’heure actuelle, lors d’une opération délicate ou d’une chimiothérapie lourde, le patient qui vient se faire soigner le foie par exemple, peut se retrouver avec la tête d’un fémur décalcifié ! Si on pose la question au médecin ou au chirurgien pour savoir pourquoi, on obtiendrait comme réponse du genre : ce sont des « complications » post-opératoires, un euphémisme pour ne pas reconnaître les effets secondaires produits par la méthode du garagiste. Le malade est venu se faire soigner le foie mais il se retrouve en prime avec un fémur qui se décalcifie, alors une deuxième opération qui n’a rien à voir avec le foie, au frais de la sécu. Que demande le peuple ?
Soyez malades, on s’occupe du reste ! La médecine conventionnelle occidentale dite scientifique s’englue encore dans un marécage des effets secondaires, que d’autres thérapies, notamment la médecine chinoise, ont résolu depuis des lustres. Autrefois en Chine, le médecin personnel de l’empereur avait pour tâche de le maintenir en bonne santé. Le jour où le souverain tombait malade, c’était mauvais signe pour son médecin. Car c’est une médecine de santé et non de maladies comme celle pratiquée à l’heure actuelle en Occident. Voilà des réalités qui ne plaisent pas aux tenants de la médecine conventionnelle.

Les seins d’Angelina Jolie

Récemment, le cas de l’actrice Angelina Jolie à qui on a conseillé de se faire amputer les deux seins pour prévenir un cancer du sein est à ce titre symbolique et symptomatique : comme si pour éviter un éventuel accident de voiture on détruit la voiture ! Quelle prévention et quelle science ! Bien sûr ce n’est pas de la publicité pour la médecine de garagiste dans la prévention du cancer ! Bien sûr on ne pourra pas dire que l’actrice aurait eu un cancer du sein car elle n’aura plus de sein, par contre est-ce qu’on est sûr qu’elle n’aura pas de cancer du tout ? Et son cancer de l’ovaire estimé à 50 % sur lequel on a fait l’impasse [23]. Saluons la cohérence médicale ! À la place de cette médecine de charcuterie, on aurait pu lui conseiller d’autres thérapies moins agressive et respectueuse de l’intégrité du corps humain : les produits Beljanski, le 714-X du biologiste Gaston Naessens ou la méthode Lakhovsky, entre autres, auraient pu faire quelque chose sans que le chirurgien ait eu à sortir son bistouri. Mais ces méthodes-là n’ont pas droit de cité dans le milieu médical conventionnel aux États-Unis où la chimiothérapie et la chirurgie règnent en maîtres. En France ce n’est pas mieux, peut-être pire, d’ailleurs Beljanski a été traité de secte le jour où le GIGN, forte de 180 membres, est venu arrêter ce chercheur de 73 ans en hélicoptère comme s’il s’agissait d’un bandit de grand chemin ; et ses produits ont été torpillés. Le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres, parait-il.
Pour terminer ce petit compte rendu, jetons un coup d’oeil sur quelques unes des propositions de la commission : c’est révélateur et il y a de quoi se poser bien des questions :

  • Interdire de faire état de leur titre de docteur aux médecins, dentistes et pharmaciens radiés par leur Ordre et renforcer la coordination internationale, et en premier lieu européenne, en matière d’interdiction d’exercice des praticiens radiés par leur Ordre national.
  • Appeler les procureurs de la République à porter une attention particulière aux suites à donner aux plaintes et signalements s’inscrivant potentiellement dans un contexte sectaire (circulaire du ministère de la justice), notamment lorsqu’ils sont déposés par des proches des victimes.
  • Renforcer le statut de la Miviludes, qui reposerait sur un fondement législatif accordant une immunité encadrée à son président, dans le cadre du rapport qu’il remet chaque année au Premier ministre.
  • Recommander que le CSA exerce une vigilance particulière pour que les défenseurs de pratiques sectaires ou thérapeutiques dénuées de fondement scientifique ne puissent s’exprimer dans les médias sans que la contradiction leur soit apportée.
  • Permettre aux enquêteurs de la cyberpatrouille de la Gendarmerie nationale de mener des investigations sous pseudonyme.
  • Corriger la fiche ROME K 1103 (« développement personnel et bien-être de la personne »), en concertation avec la DGEFP et la Miviludes, pour en extraire certains métiers potentiellement dangereux.
  • Rendre obligatoire un contrôle médical annuel par un médecin assermenté pour les enfants de plus de six ans scolarisés à domicile ou dans des établissements hors contrat.
  • S’assurer que les programmes de l’enseignement secondaire, tant au collège qu’au lycée, intègrent une sensibilisation aux dérives thérapeutiques et sectaires.
  • L’annexe 2 donne la liste des actions à cibler en priorité, qui correspondent au code ROME1 K1103 : aromathérapie, iridologie, bioénergie, fasciathérapie, naturopathie, reiki, etc.

En 2006, la commission d’enquête sur « l’enfance volée » a déjà fait des propositions allant dans ce sens :

  • Concernant l’instruction à domicile, définir précisément les conditions de ce choix, exiger le recours aux instruments pédagogiques offerts par le Cned ou par les organismes privés d’enseignement à distance déclarés, limiter l’instruction à domicile à deux familles et rendre effectif le contrôle annuel de ses modalités ;
  • Renforcer le régime d’agrément des organismes de soutien scolaire ;
    rendre obligatoire un contrôle annuel par la médecine scolaire pour les enfants de plus de 6 ans ;
  • Unifier les régimes de sanction pour les parents refusant de vacciner leurs enfants ;
  • Passer outre le refus des parents en cas de refus de transfusion sanguine sur leur enfant ;
  • Permettre aux grands-parents d’un enfant de saisir directement la justice lorsque la santé, la sécurité ou la moralité de l’enfant est en danger.

illus Il serait trop fastidieux de commenter toutes ces propositions. N’oublions pas que le rapport est le résultat d’enquêtes d’une commission composée de 21 sénateurs qui ont travaillé pendant des mois avec des moyens à la hauteur des enjeux. Le tome 1 contient 318 pages, et le tome 2 (les auditions) 677 pages. Nous tenons cependant à souligner quelques aspects qui nous semblent révélateurs de la volonté hégémonique et de l’attitude dictatoriale de la commission.
Pour un historien, ce rapport n’est pas délimité dans le temps, il perd la moitié de sa valeur : si on veut étudier l’évolution du phénomène sectaire, c’est impossible. On n’a aucun chiffre précis sur les victimes de dérives sectaires d’une année, d’une organisation, d’une région, etc. Il n’y a ni commencement ni fin. Libre donc aux enquêteurs, utilisateurs d’interpréter ! C’est donc un rapport atemporel, ou bien il est valable pour tous les temps. L’absence de délimitation dans le temps installe le sujet dans le présent permanent, dans la durée. On crée un antécédent pour l’ancrer dans les esprits. Une volonté de manipulation ou une carence méthodologique !
En 2012, l’ancien président de la Miviludes, Georges Fenech, a été condamné par la justice pour diffamation envers une association citée dans le rapport pour 2009. Pour éviter ce « dérapage » et c’est un euphémisme, la commission n’a rien trouvé de mieux que de protéger  d’une immunité le président en exercice contre toute attaque. Voilà où nous en sommes. Un esprit sain aurait encadré l’exercice du président pour éviter des dérapages diffamatoires faciles qui nuiraient à l’institution, au lieu de cela on le protège d’une immunité : c’est la porte ouverte à tout : abus, diffamation, désinformation, accusation gratuite avec intention de nuire à autrui. Allez, foncez, vous avez le feu vert de l’Administration, de la loi, la loi d’une société malade, une société de malades.

* * * * *

Notes

[1] Même si les Écologistes n’ont pas approuvé ce rapport, leur représentante, Mme Lipietz, vice-présidente de la commission a présenté plusieurs amendements qui ont été rejetés dont « L’amendement n° 34 qui tend à rendre possible d’assortir la radiation de l’ordre par une sanction pénale consistant à retirer le titre de docteur. »
[2] Rapport, p. 224.
[3] Ibid., pp. 87, 94.
[4] Des éléments de cette affaire sont mises en ligne sur le site de Politique de vie :
- Communiqué de presse du 4 juillet 2001
- Citation directe des 40 menteurs devant le TGI
- De l’affaire Schuller à l’Ordre du Temple Solaire
- Charlie et les 40 menteurs : suite
[5] Affaire du « présumé gourou » Robert Lé Dinh
[6] Rapport, op.cit., p. 598.
[7] http://www.lefigaro.fr/
[8] Rapport, op.cit., p. 35.
[9] Sur le site du Sénat on parle de « la santé en danger », dans le rapport le mot danger revient régulièrement seul ou sous autres formulations: http://www.senat.fr/
[10] Rapport, op.cit., p. 94.
[11] Ibid., p. 240.
[12] Ibid., p. 78.
[13] Ghislaine Lanctôt, La mafia médicale. Comment s’en sortir en vie et retrouver santé et prospérité, Édité par l’auteure, 2002, nouvelle édition, p. 65.
[14] Voir la Lettre ouverte du Dr. Nicole Delepine au ministre de la Santé dans laquelle le pratiquant sonne l’alarme d’une médecine à la dérive aux risques des patients : http://www.nicoledelepine.fr/message-nicoledelepine.php
[15] http://www.ouvertures.net/
[16] http://www.pourlascience.fr/
[17] Voir : – http://www.senat.fr/
- http://www.agoravox.fr/
[18] « The contribution of Cytotoxic Chemotherapy to 5-year Survival in Adult Malignancies » in Clinical Oncology, 2004 Dec;16(8):549-60.
[19] Rapport, p. 92.
[20] Ibid. p. 93.
[21] Voir :
- les travaux de Masaru Emoto, entre autres, Les messages cachés de l’eau, Guy Trédaniel Editeur, 2004, 159 p.
- Le documentaire Water. Le pouvoir secret de l’eau, Éditions Jupiter Communications, qui donne la parole aux chercheurs actuels « sur l’eau (ignorée par les médias) qui font le point théorique sur cet élément indispensable qui constitue 99 % de nos molécules ».
[22] Les minéraux font également partie de la composition d’un remède mais c’est moins fréquent.
[23] Avant l’opération, les médecins estimaient la probabilité pour l’actrice d’avoir un cancer du sein est de 87 % et celui de l’ovaire à 50 %.
[24] Sources : http://www.santenatureinnovation.com/

* * * * *

Crédits Illustrations

- unadfi : http://lille-art.com/
- oms_corruption: http://www.next-up.org/
- irradié : http://www.agoravox.fr/
- buste de médicaments : http://www.mondialisation.ca/
- big pharma & odm : http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/
- petit médicament : http://www.terresacree.org/
- vaccin : http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/

* * * * *

Bulletin du 21 juin 2013

Sans concession

« Au coeur du marché globalisé, le prédateur. Banquier, haut responsable de société transnationale, opérateur du commerce mondial. Il accumule l’argent, détruit l’état, dévaste la nature et les êtres humains, et pourrit par la corruption les agents dont il s’assure les services au sein des peuples qu’il domine.
Pour les forts, mais aussi pour les faibles qui rêvent de les rejoindre, le bonheur réside désormais dans la solitaire jouissance d’une richesse gagnée par l’écrasement d’autrui, par la manipulation boursière, par la fusion d’entreprises toujours plus gigantesques et l’accumulation accélérée de plus-values d’origines les plus diverses. Dernière invention en date de la société de la cupidité: breveter le vivant.
La rationalité marchande ravage les consciences, elle aliène l’homme et détourne la multitude d’un destin librement débattu, démocratiquement choisi. La logique de la marchandise étouffe la liberté irréductible, imprévisible, à jamais énigmatique de l’individu. L’être humain est réduit à sa pure fonctionnalité marchande
. »
Extrait de Les nouveaux Maîtres du Monde de Jean Ziegler (homme politique suisse, écrivain, rapporteur spécial auprès de l’ONU sur la question du droit à l’alimentation dans le monde).

À la Une

http://youtu.be/QY6nL06qYts

Santé & Environnement

télécharger la synthèse :
http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/expertises-collectives (puis dans la colonne « Synthèse », cliquer sur « Synthèse Pesticide : Effets sur la santé »

Autour du Monde

photo

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

photo

Histoire & Archéologie & Paléontologie

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Peuples autochtones

 

Pause musicale

À l’occasion du jour le plus long et de la fête de la musique, nous partons dans les îles du Pacifique pour regarder une danse tahitienne :

Image de prévisualisation YouTube

Science & Technologies

Analyse

Le camp des barbares

Vision d’Empire

photo

Divers

Le monde du Web

Entretien

Documentaire

  • « Les zarbis sur Terre » : un documentaire animalier de trois quarts d’heures dont les commentaires laissent à désirer mais pour les capacités extraordinaires de certains animaux, cela vaut le détour.

Les zarbis sur Terre [HD] (2013)

Brèves

Le coin des livres

* * * * *

Crédits photos :

Les plantes extraordinaires : http://french.news.cn/

* * * * *

Bulletin du 14 juin 2013

Sans équivoque

Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographiques contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s’est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par de moyens naturels : la famine et la maladie. Mc Namara (1916-2009), ancien secrétaire à la Défense des États-Unis, ancien président de la Banque mondiale.

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Vision d’Empire

Peuples autochtones

  • Lettre des chefs Indiens au président des États unis. (Il s’agit du discours de Seattle prononcé en 1854, l’un des plus beaux textes que l’homme a pu créer.)

 

11 septembre

Pause musicale

La semaine dernière nous avons entendu jouer deux jeunes musiciennes, Andrea Motis et Eva Fernandez. Cette semaine nous continuons à les découvrir, mais cette fois leur talent de chanteuses. D’abord Andrea Motis dans une interprétation de My Baby Just Cares For Me, puis Eva Fernandez interpète Comes love accompagnée entre autres au saxo par Andrea Motis

 

Science & Technologies

http://youtu.be/BcLk7jEQfx0

 

Analyse

Le camp des barbares

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Dossier

Edward Snowden

http://youtu.be/RMfR0VQDqww

 

Interview

Documentaire

La dictature médicale – Planète Homéo présente Sylvie Simon à travers son dernier ouvrage, Ordres et désordres. Quand la médecine de bon sens se heurte au harcèlement administratif, dans lequel elle s’attaque cette fois à l’Ordre des médecins. L’animateur et Sylvie Simon n’ont pas été tendres avec la médecine conventionnelle, dite scientifique qualifiée de « médecine de garagiste », « dictature sans dictateur » ou avec l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché, que tout médicament doit avoir avant d’être vendu), qui devient Autorisation de Mise à Mort, etc.

  • La dictature médicale, interview de Sylvie Simon sur Planète Homéo :

 

Brèves

Clichés

Annonces

* * * * *

Crédits illustrations
Les illustrations de cette semaine sont comme celles de la semaine dernière extraites de l’ouvrage de Bruno Ernst L’aventure des figures impossibles, Ed. Benedikt Taschen, 1990.

* * * * *

Bulletin du 31 mai 2013

Sans concession

« Si nous devons mourir – que ce ne soit comme porcs
Traqués parqués dans un coin déshonorant
Alors qu’autour de nous, les chiens affamés,
Se moquant de notre sort maudit, aboient de rage.
Si nous devons mourir, – oh, que ce soit dignement,
Que notre sang précieux ne soit pas versé
En vain ; car, s’ils sont obligés d’honorer
Notre mort, nous défierons même des monstres !
Oh, mes Frères ! Affrontons notre ennemi commun ;
Bien que beaucoup moins nombreux, soyons courageux,
Et à leurs multiples coups répondons d’un coup fatal !
Qu’importe si devant nous s’ouvre une tombe ?
Comme des hommes, nous braverons la lâche meute meurtrière
Dos au mur, mourants, mais en se défendant !
»

Claude McKay (1889-1948) poète-romancier, auteur engagé contre l’oppression des Noirs aux États-Unis.

Edito

Dialogue entre frères

Vous souvenez-vous des suicides collectifs organisés en 1995 par la secte de l’Ordre du Temple Solaire ? On a même vu des images à la télé. Alors faites attention, dès le moindre doute contactez les associations qui combattent le phénomène des sectes qui sévissent dans notre société. Ne restez pas isolés ! On vous fournira un mode d’emploi conçu par des spécialistes pour détecter les signes extérieurs des sectes.

Rien n’a été laissé au hasard. Discours, images, horreurs, tribunaux, commentaires, témoignages, reportages, journalistes, publications au Journal officiel, etc., le tout à converger vers un seul point lumineux : les sectes. Voilà comment on utilise la peur, la terreur pour contrôler l’opinion. Celui qui ose contester la version officielle ne peut être qu’un défenseur des sectes, c’est-à-dire un sectaire appartenant à une secte. Au trou ! Cette manoeuvre-fourre-tout est bien pratique pour faire taire qui on veut, par exemple Mirko Beljanski, un simple immigré.

Dix ans après les faits, l’avocat Jean-Pierre Joseph a bien sonné l’alarme après avoir enquêté sur ces crimes attribués à l’Ordre du Temple Solaire, sans grand succès. La semaine dernière, un des « frères » de Claude Guéant, ex-secrétaire général de la présidence de la République et ex-ministre du dernier quinquennat, vient de publier un communiqué de presse fort éclairant sur cette affaire de sectes, dans laquelle le profane aurait du mal à s’y retrouver [voir Rubrique À la Une]. Ainsi le dialogue est-il lancé, reste à savoir comment l’autre « frère » va réagir. Se réconcilier, faire le mort, désinformer, calomnier, incriminer, faire taire la voix discordante, ou le pire qu’on n’ose même pas imaginer.
Sectes et sectaires, soyez là pour témoigner !

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

illus

Société & Consommation

(Voir aussi l’article sur les prochaines négociations entre les USA & UE quant à la commercialisation des produits transgéniques, rubrique Vision d’Empire)

  • Produits bio en Russie: pas de cadre légal, mais déjà deux syndicats
  • De l’absurdité du corps médical français ! Une mise en garde de Salim Laibi sur l’utilisation de l’antiseptique Biseptine sur le cordon ombilical des bébés. Ce produit contient, d’après la notice, un spermicide : le chlorure de benzalkonium (certes en petite quantité : 0,025g, soit 25 mg, ce qui n’est pas rien), et qui conseille de « Ne pas utiliser sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau profondément brûlée, une peau de prématurée ou de nourrisson, en raison des risques de passage dans la circulation générale. » Et pourtant, ça se vend comme de petits pains.

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

illus

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

Science & Technologies

Pause musicale

Cette semaine on écoute Jean Ferrat interpréter l’une de ses plus belles chansons qui a marqué une génération : La montagne, un hymne à la nature, un clin d’oeil à l’Ardèche où il s’est fixé définitivement.

Vision d’Empire

La femme autour du monde

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Le camp des barbares

illus

Chronique hollandite

Suicide

Le monde du Web

Reportage

Portrait

Entretien

Documentaire

La CIA infiltre et contrôle la Culture des pays d’Europe. On était dans les années 1960, pendant la guerre froide mais sur le front « Culture ». La CIA a orchestré les courants culturels et artistiques en Europe de l’Ouest. Le Congrès pour la Liberté de la Culture dont le siège était à Paris fut la vitrine et le principal rouage de la Centrale. Il pouvait compter sur plusieurs revues qui s’ouvraient uniquement aux écrivains prestigieux. En France la revue Preuves qui fut dirigée par François Bondy et ouverte aux intellectuels comme Raymond Aron et Hannah Arendt, faisait partie de ce Front. Quand le prix Nobel de littérature Alexandre Soljenitsyne passa à l’Ouest, l’occasion était trop belle pour le Congrès. La première personne que l’écrivain dissident russe voulait voir c’est Henrich Böll, autre prix Nobel, sans doute instrumentalisé à son insu.

 

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations

* * * * *

 

Bulletin du 24 mai 2013

Sans détour

« Faites de l’argent. Faites-en rapidement. Faites-en beaucoup. Faites-en malhonnêtement, si vous pouvez ; honnêtement, si vous n’avez pas le choix. » Mark Twain, nom de plume de Samuel Langhorne Clemens (1835-1910), romancier états-unien. Cette citation est une illustration cynique de la folle époque de la révolution industrielle aux États-Unis, fin XIXe – début XXe siècles.

 À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

  • Laurent Louis : « 7 millions d’enfants décédés par an au Congo ! » Le Parlement belge s’en tape. » « … Vous êtes un accident de la démocratie, Monsieur Louis », dixit le président de l ‘Assemblée.

http://youtu.be/Av3B3VlahBU

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Histoire

  • Le contrat de transfert en 1933 entre sionistes & Hitler

  • Le financement d’Hitler par Wall Street en 6 épisodes. Il s’agit d’une interview du professeur Antony Sutton (1925-2002), auteur d’ouvrages très critiques sur la politique états-unienne depuis la seconde guerre mondiale jusqu’à la guerre du Vietnam. C’est aussi l’auteur de Le complot de la Réserve fédérale, traduit de l’anglais par Pierre Mazé, Éd. Nouvelle Terre, 2009. Certains seraient tentés de dire : « C’est un communiste, espion à la solde des Bolcheviks, etc. » Hélas pour eux, non. Antony C. Sutton était un économiste formé dans les meilleures universités états-uniennes, sorti de l’Université Stanford, il enseignait à l’Université d’État de Californie et travaillait au sein de la Hoover Institution, un think tank républicain en Californie, avant de tomber en disgrâce à cause de ses révélations qui dérangent. Dans ce documentaire Antony Sutton remonte aux années 1920 et 1930 et identifie ceux qui financent en sous main la montée de Hitler. Mais c’est mal de dire que les grandes entreprise états-uniennes ont pu faire des choses pareilles, c’est simplement monstrueux ! Alors on sanctionne celui qui dit que le roi est nu.

1er épisode :

 

2è épisode :

 

3è épisode :

 

4è épisode :

 

5è épisode :

 

6è épisode :

 

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Vision d’Empire

Économie & Finance

Peuples autochtones

 

Pause musicale

« C’était un homme élégant qui avait une douceur infinie et puis le talent… »

Au revoir Georges ! Tu es désormais au royaume de Ta liberté.

 

Science & Technologies

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

  • Tomas Young, vétéran de la guerre en Irak, lit une lettre à l’attention de George W. Bush :

Divers

Chronique des intouchables

Portrait

 

Entretien

Documentaire

  • Un documentaire rare sur un sujet encore tabou il y a quelque années : Les Bilderbergers. Ça vient du Canada, ou plus précisément de sa partie francophone, le Québec. On peut toujours chercher en France ce genre de documentaire ! Oui la France est bien verrouillée sur ce plan. Si vous évoquez ce thème vous serez traité immédiatement de conspirationniste. Cf. l’émission dans laquelle une jeune journaliste a abordé la question devant la reine de la télé française, Christine Ockrent qui avait bien participé à des réunions du groupe Bilderberg, la reine Ockrent n’a pas hésité à qualifier la journaliste d’avoir une « approche conspirationniste » malgré son professionnalisme irréprochable.

http://youtu.be/VLXe09uEtGw

 

Brèves

Annonces

illus

* * * * *

Bulletin du 17 mai 2013

Sans détour

« Les lois sont comme les toiles d’araignées : elles arrêtent les mouches, mais les oiseaux passent au travers. » in Esprit des lois, Montesquieu (1689 – 1755), philosophe français.

À la Une

Santé & Environnement

illus

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Histoire

illus

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

La femme autour du monde

Science & Technologies & Énergies

Peuples autochtones & sans États

 

Pause musicale

Une autre voix inimitable qu’on écoute cette semaine, celle d’Édith Piaff:

Non je ne regrette rien

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

illus

Le camp des barbares

Divers

Le monde du Web

Portrait

illus

Interview

Documentaire

  • Population Zéro – Un monde sans homme. Une fiction qui fait réfléchir sur la place de l’homme dans ce monde. Après la disparition de l’espèce humaine que va devenir ses créatures & inventions de toutes sortes : villes, réalisations techniques et technologiques, la civilisation matérielle en somme ? Une réalisation & une production de Christopher Rowley.

http://youtu.be/4p8i-pr9BWs

 

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations :

http://segundacita.blogspot.fr/

* * * * *

Bulletin du 3 mai 2013

Sans détour

« Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin. » Henry Ford (1863-1947)

À la Une

Santé & Environnement

illus

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

illus

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

illus

Économie & Finance

Peuples autochtones

Science & Technologies & Innovations

 

Pause musicale

Cette semaine un spectacle de danse de Tiniklin (qui est une danse très populaire dans des îles du Pacifique, aux Philippines, chez des minorités en Asie du sud-est, entre autres) exécuté par une troupe philippine est proposé à nos lecteurs/internautes.

 

L’Empire & ses méthodes

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

illus

Divers

Chronique hollandite

Le monde du Web

Portrait

Interview

Documentaire

  • Maladies à vendre, un documentaire de Mikkel Borch Jacobsen & Anne Georget. Vous connaissez « le syndrome dysphorique menstruel » ? C’est une « maladie de femme » quand elle est enceinte… Et ça se soigne avec … du Prosac relooké, vendu 4 fois plus cher que l’ancien. « C’est renversant ! C’est diaboliquement malin ! », s’indigne le Professeur Philippe Even, président de l’Institut Necker. (Merci à Mireille Françoise de nous avoir signalé ce documentaire)

 

 

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations :

Les illustrations de cette semaine sont extraites de l’album Dessins indigènes de l’Amérique du Nord, HvD Publishing, 2006.

* * * * *

Bulletin du 26 avril 2013

Sans équivoque

« Instinct, disent les uns, sens spécial affirment les autres ; or ni l’un ni l’autre de ces termes n’expliquent l’énigme. J’estime que dans la science rien ne doit être mystérieux . Les mots d’instinct et de sens spécial ne servent qu’à masquer notre ignorance et tout doit pouvoir s’expliquer. » In Le secret de la vie de Georges Lakhovsky (1869-1942), savant et philosophe français d’origine russe.

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

Alors que le citoyen qui a apostrophé François Hollande en visite à Dijon pour lui demander ce qu’il a fait de ses promesses a été embarqué par les gros bras des gardes du corps personnels du président de la République, mais c’est un démocrate ! On a bien compris : dans une démocratie auto proclamée, le peuple n’a pas le droit de demander des comptes aux élus et surtout pas au président de la République, sinon on lui apprendra à se taire. Voilà la belle démocratie aux yeux des élites. Voir Hollande : les trois incidents qui ont parasité sa communication à Dijon, rubrique Chronique hollandite de la semaine dernière.
En visite officielle en Chine le président démocrate est entouré d’hommes d’affaires les plus en vue. Oui, on les envoie pour aider les Chinois à faire des affaires, à construire des supermarchés, des usines, des barrages et cultiver le riz. Et en retour qu’est-ce qu’ils vont nous ramener ces hommes d’affaires ? Des camelotes à trois sous sur lesquels on se jette. Salauds de Chinois qui nous vendent de la merde ! (voir aussi la rubrique Économie & Finance

illus

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

http://youtu.be/c0F3zAF3AMI

Peuples autochtones & sans État

Science & Technologies

 

Pause musicale

Nous écoutons une grande dame de la chanson cap verdienne, Cesaria Evora, dans un tube des années 1990 « Sodade »

http://www.dailymotion.com/video/xl9ur9

 

Analyse

 

Actions & Initiatives citoyennes

illus

Divers

11 septembre

Le monde du Web

Entretien

Documentaire

  • Savants maudits chercheurs exclus racontés par Pierre Lance :

http://youtu.be/yIybcnGKnbE

 

Brèves

Clichés

Opération anti-terroriste : simulation de la capacité de riposte à des crises

* * * * *

Crédits illustrations :

Le bulletin de cette semaine est illustré de caricatures provenant de :

vu à la télé : http://adolfdessinateur.blogspot.fr/

affiche : http://zeondessinateur.wordpress.com/

bouffe_merde : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-dessins-de-la-semaine-17638.html

* * * * *

Bulletin du 19 avril 2013

Sans équivoque

« Il faut que l’on sache bien que c’est le régime alimentaire de l’homme qui est responsable de toutes les misères constatées au XX e siècle. L’hérédité a bien entendu une part considérable dans cette responsabilité. Mais pourquoi les doctrines médicales pratiquées en ce siècle ne signalent-elles pas le danger et les règles à suivre ? S’il y a tant de fous et d’assassins, c’est parce que ce siècle hérite de toutes les erreurs diététiques passées. » Arthur Merrheim (1907-1957) fondateur de la méthode mono, une pratique de biologie alimentaire.

À la Une

Santé & Environnement

illustration

Autour du Monde

Société & Consommation

  • Ce que les musulmans vous cachent

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

illustration

Économie & Finance

Peuples autochtones

Science & Technologies

 

Pause musicale

On écoute cette semaine les danses hongroises (1, 2, 3) de Brahms. Piano à 4 mains : Sandrine Le Grand & Jérôme Granjon

 

http://www.dailymotion.com/video/x5037d

 

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

illustration

Le monde du Web

Chronique hollandite

Portrait

Entretien

Documentaire

  • « ONE – Enquête sur Al-Qaïda, une plongée dans l’univers du terrorisme international des années 2000 : Qu’appelle-t-on Al-Qaida ? Qui la finance ? Quelles sont ses ramifications sur les cinq continents ? Comment interpréter l’actualité terroriste en France et dans le monde ? Autant de questions auxquelles ONE – Enquête sur Al-Qaïda apporte des éléments de réponse, de la bouche même de spécialistes du renseignement, d’analystes, d’hommes politiques, d’agents secrets. »

Une coproduction de ReOpen911 :

http://www.dailymotion.com/video/xpsrrr

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations

Les illustrations de cette semaine sont extraites de : Japanese Ornament, Ed. L’Aventurine, Lyon 2007.

* * * * *

Bulletin du 12 avril 2013

Sans équivoque

« Ne reste pas silencieux lorsque le mal est prononcé car la vérité brille au dessus de tout, comme le Soleil. Celui qui contrevient à la Loi se punira lui-même parce que c’est à travers cette loi que l’Homme acquiert sa liberté.
Ne laisse pas la peur te submerger car la peur est un obstacle, une chaîne qui retient les hommes dans l’obscurité. Durant ta vie active écoute ton cœur et suis ce qu’il te conseille. Aucune richesse ne te sera utile si tu t’ouvres à ses conseils et si tu suis sa voie. Jamais tu ne perdras si tu suis ton cœur.
» Les tablettes d’Emeraude de Thoth l’Atlante, Tablette III, La Clef de la Sagesse.

À la Une

Santé & Environnement

Voir aussi le documentaire de la semaine sur la résonance

illus

Autour du Monde

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

illus

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

illus

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

Peuples autochtones & sans État

Science & Technologies

  • Moteurs à air comprimé : les moteurs MDI mono-énergie permettent un fonctionnement totalement propre en utilisant de l’air comprimé stocké dans des réserves sous haute pression.(…) Tous les moteurs MDI comportent une chambre active et font l’objet de nombreux dépôts de brevets dans le monde. Ils permettent de couvrir une grande plage d’utilisation allant de 4 à 75 cv et seront utilisés dans les applications suivantes :
    • Les transporteurs urbains,
    • Les voitures propres MDI OneFlowAIR, MiniFlowAIR et CityFlowAIR
    • Le concept de transports urbains MDI MultiFlowAIR
    • Les groupes électrogènes de secours et de production …
  • Voiture volant :

Hover Bike Aerofux par Spi0n

Science-profit & savants maudits

  • Le docteur Hamer: Cette info remonte à 2009 d’après un post sur le forum http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7795.0

 

Pause musicale

Une fois n’est pas coutume, nous écoutons du classique : le concerto n° 21 de Mozart, Andante. Une merveille.

 

L’Empire & ses méthodes

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Le monde du Web

illus

Dossier

Georges Lakhovsky

Notre dossier de cette semaine est consacré à un génie contemporain de Tesla mais oublié de nos jours du grand public, il s’agit de Georges Lakhovsky, l’inventeur des tirefonds qui portent son nom et aussi l’appareil nommé Oscillateur à longueurs d’ondes multiples qui a fait ses preuves quant à l’efficacité dans les soins médicaux. En collaboration avec des médecins, Lakhovsky a réussi à soigner avec cet appareil bien des malades : certains avaient des douleurs, d’autres atteints de pathologies compliquées telles que les ulcères, de l’hypotension, des inflammations chroniques, le cancer, parmi les gens qui ont été soignés il y avait le pape Pie IX. Son nom était bien connu à Paris, à Rome et New-York où en 1942 un accident de la route l’a emporté pour toujours.
Après cette tragique disparition, « les oscillateurs ont disparus du service hospitalier qui les expérimentait et les archives furent détruites. Ainsi, les résultats spectaculaires sur nombre de pathologies et les réussites thérapeutiques obtenues en particulier sur les cancers sont tombées dans les oubliettes ».
Georges Lakhovsky qui fut l’un des grands pionniers de la médecine énergétique électromagnétique est aussi l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dans lesquels il exposait ses recherches et ses fondements thérapeutiques qu’on peut résumer succinctement ainsi : la maladie a pour cause le déséquilibre électromagnétique cellulaire, et pour la vaincre il suffit de rétablir cet équilibre électromagnétique. Car pour lui toute vie est vibrations, un concept révolutionnaire pour son époque. Et qui dit vibrations dit fréquences, ondes, transport d’énergies, etc.

Portrait

Documentaire

  • Résonance – Les Effets des Ondes sur l’Organisme

http://youtu.be/Q1N9N3J8s8A

Brèves

* * * * *

Crédits photos :

Comme celles de la semaine dernière, les illustrations de cette semaine sont tirées de l’ouvrage de J.F. Champollion, Panthéon égyptien, Ed. Interlivres, 1992.

* * * * *

Bulletin du 5 avril 2013

Sans équivoque

« Je suis tout ce qui a été, tout ce qui est, et tout ce qui sera ; nul n’a soulevé le voile qui me couvre ; le fruit que j’ai enfanté est le Soleil. » Inscription sur un temple dédié à la déesse Neith, à Saïs, Basse-Égypte. (J.F. Champollion, Panthéon égyptien, Ed. Interlivres, 1992, chapitre consacrée à cette déesse)

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

illus

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

l’article d’origine en anglais (Merci à Poly qui nous a signalé cette info)

illus

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

 

Peuples autochtones & sans État

Science & Technologies & Énergie

La Science-Profit & les savants maudits

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Pause musicale

Nous écoutons cette semaine Ibrahim Ferrer, le complice de Compay Secundo, interpréter Marieta

 

L’Empire & ses méthodes

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Dossier

Offshore Leaks : les fuites des paradis fiscaux

illus

Le monde du Web

Portrait

Entretien

Documentaire

Les alimenteurs, documentaire de la 5, écrit par Stéphane Horel et Brigitte Rossigneux. « L’offre alimentaire proposée en France est extrêmement transformée par rapport aux aliments de base, avec perte de minéraux, de vitamines, de nutriments nécessaires à l’organisme. L’autre conséquence de cette transformation est l’ajout de produits tels que le sucre, le sel, des graisses, des colorants, des conservateurs. (…) Le documentaire nous informe que plus de huit aliments sur dix que nous consommons sont issus de l’industrie agroalimentaire, un secteur qui pèse 134 milliards d’euros et emploie 400 000 salariés. »

http://youtu.be/9i-jIu9bu54

Brèves

Annonces

Samedi 12 Mai 2013. Le pouvoir de l’assemblée populaire organise une marche de Baltimore à Washington D.C. pour marquer le 50e anniversaire de la Marche pour l’emploi et la liberté à l’initiative du regretté M. L. King.

Crédits Illustrations

Les illustrations de cette semaine sont tirée de l’ouvrage de J.F. Champollion, Panthéon égyptien, Ed. Interlivres, 1992.

* * * * *

Bulletin du 29 mars 2013

Sans concession

« Il faut de tout cela des arbres bien portants et des livres malades, des choses luxuriantes et des esprits désolés. Il faut que ce qui ne pense pas demeure éternellement beau et jeune, pour prouver que la prospérité a ses lois absolues en dehors de nos lois relatives et factices, qui nous font vieux et laids avant l’heure. Il faut que ce qui pense souffre, pour prouver que nous vivons dans des conditions fausses, en désaccord avec nos vrais besoins et nos vrais instincts. Aussi, toutes ces choses magnifiques qui ne pensent pas donnent beaucoup à penser. » George Sand (1804-1876), romancière et femme de lettres française, dans Hommage à Claude-François Denecourt, inspirateur du classement de la forêt de Fontainebleau comme première réserve naturelle du monde en 1861, à l’initiative des peintres de l’École de Barbizon, protégés de l’impératrice Eugénie. [1]

À la Une

Santé & Environnement

e
Voir aussi la rubrique Documentaire de la semaine consacrée à une dame qui a fait trembler le système médical mondial : Ghislaine Lanctôt, auteure de La mafia médicale.

Autour du Monde

photo

Société & Consommation

Média & Mensonges & Manipulations

Pouvoir des médias et mensonges par omission

Le temps des crises & des conflits

photo

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

Peuples autochtones

Science & Technologies

Pause musicale

Un vieux tube des années 1990 d’Eric Clapton : Tears in Heaven

 

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

L’Empire & ses méthodes

Le monde du Web

Bêtes pas bêtes

  • Les éléphants de Lawrence Anthony Une histoire étonnante… Des éléphants rendent hommage à leur sauveur… Lawrence Anthony, une légende en Afrique du Sud et auteur de 3 livres dont le best-seller The Elephant Whisperer. (…) Le cœur d’un homme s’arrête, et le cœur de centaines d’éléphants est en deuil.(Merci à Mireille Françoise de nous avoir signalé cette trouvaille)

Incroyable n’est pas impossible

photo

Portrait

Entretien

Reportage

Documentaire

  • La Mafia médicale. Une conférence de presque 3 heures de Ghislaine Lanctôt sur son parcours de femme-médecin, femme-d’affaires, pour arriver à l’auteure de l’ouvrage qui a fait scandale : le Collège des médecins du Québec l’a accusée d’hérétique, de gourou, etc., parce qu’elle a décrit le système médical tel qu’il est, une machine à profits téléguidée par la finance via l’OMS, l’ONU, etc. Elle raconte tout cela avec plein d’humour et d’auto-dérision. Son enquête digne de celle de Peter Falk, alias Colombo, ne peut que nous laisser sans voix : dans les hôpitaux, ce sont les assurances qui décident de la durée du séjour des malades, des opérations chirurgicales éventuelles ou non ; ce sont les industries qui organisent des congrès médicaux, qui nomment le comité scientifique, qui à son tour décide de retenir ou non telle communication… Est-ce que les industries qui équipent les hôpitaux et les cliniques ont intérêt à ce que les gens soient en bonne santé ? Une très bonne question. Mais il y a bien d’autres choses aussi…

 

Voici le lien vers la version électronique en pdf du procès :
Le Procès de la Mafia Médicale (PDF) – Dr. Ghislaine Lanctôt

Brèves

* * * * *

Crédits photos :

* * * * *

[1]. Qui a tué l’écologie ? Greenpeace, WWF, Fondation Nicolas Hulot, France nature environnement en accusation, Ed. LLL Les liens qui libèrent, 2011, pp. 51-53.
* * * * *

Bulletin du 22 mars 2013

Sans équivoque

« Dans chaque pays et à chaque époque, le prêtre a toujours été hostile à la liberté. Il est toujours allié au despote, pardonnant ses abus en échange de la protection que ce dernier lui accorde. » Thomas Jefferson (1743 – 1809), troisième président des États-Unis, de 1801 à 1809.

À la Une

  • Israël-Palestine… David Shoebridge, député travailliste australien remet les pendules à l’heure :

Santé & Environnement

Autour du Monde

photo

Média & Mensonges & Manipulations

Société & Consommation

Le temps des crises & des conflits

photo

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

  • Revue de presse de Pierre Jovanovic – Quelques titres :
    • Nigel Farage : Sortez votre argent des banques pendant qu’il est encore temps
    • « La situation se détériore de plus en plus vite »
    • Incroyable : le peuple est volé par l’Union européenne. Fermeture des banques chypriotes jusqu’à mercredi 26 mars
    • La confiance dans l’euro est brisée

photo

Incroyable n’est pas impossible

  • François Hollande lauréat d’un prix de l’UNESCO pour la paix : Il y a quatre ans Barak Obama a reçu le prix Nobel de la Paix sans avoir même à se tourner les pouces pendant des heures, alors que François Hollande a dû y aller avec des canons et des avions pour remporter un prix de consolation attribué par l’UNESCO. Des efforts encore à faire, petit ! Quelle injustice ! Quel monde !!!

Science & Technologies

Pause musicale

 

On réécoute une vieille chanson en imaginant que ses paroles puissent devenir réalité : Imagine de John Lennon qui est parti trop tôt :

 

 

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

photo

Divers

Innovation énergétique

L’Empire & ses méthodes

Le monde du Web

Portrait

Interview

Documentaire

  • Quand l’Europe sauve ses Banques, qui paye ? :

Brèves

photo

* * * * *

Crédits photos :

Les photos d’illustration de cette semaine proviennent de site http://www.flickr.com/, qui rend compte du voyage de Barak Obama en Israël de cette semaine. Les bulles sont de la rédaction du blog.danco.

* * * * *

Bulletin du 15 mars 2013

Sans équivoque

Mieux vaut allumer une bougie que rester à maudire les ténèbres ». (Lao-Tseu / Lǎozǐ)

À la Une

Santé & Environnement

photo

Autour du Monde

Média & Mensonges & Manipulations

 

Société & Consommation

 

Le temps des crises & des conflits

photo

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

Peuples autochtones

La Galerie Orenda et le Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan), vous invitent à une rencontre avec :

Dennis Banks – Nowa Cumig
(militant amérindien Anishinabe/Ojibway de la réserve de Leech Lake, Minnesota, USA, co-fondateur de l’American Indian Movement – AIM et vétéran de l’occupation de Wounded Knee en 1973)

le Lundi 18 mars 2013 – à partir de 19h30

à la Galerie ORENDA, 54 rue de Verneuil, Paris 7e

Science & Technologies

Pause musicale

 

Harmonium, un des plus fabuleux groupes québécois de rock progressif des années 70. Nous écoutons le morceau intitulé Histoire dans paroles de l’album Les cinq saisons.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

L’Empire & ses méthodes

Analyse

photo

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Image de prévisualisation YouTube

Le monde du Web

Dossier : Pouvoir de la Femme

Interview

Portrait

Documentaire

  • Secrets des plantes : l’ortie
http://www.dailymotion.com/video/xt44ah

Brèves

* * * * *

Crédits photos :

volcan_foudre : http://apod.nasa.gov/

éclair-volcan : éclairs au dessus du volcan Cordón Caulle :

http://www.gurumed.org/

volcan  réunionnais : http://perso.univ-lyon2.fr/

* * * * *

Bulletin du 8 mars 2013

Sans équivoque

Savez-vous pourquoi il n’y a pas de coup d’État aux États-Unis ?
Parce qu’il n’y a pas d’Ambassade américaine aux États-Unis.
(Michèle Bachelet, présidente du Chili)

Edito

Le dictateur est mort !

Viva el dictador !

Viva !

Dans l’ancien régime, quand on annonçait en France Le roi est mort, le peuple répliquait : Vive le roi !

On vient d’apprendre au milieu de la semaine la mort de Hugo Chavez que beaucoup considèrent comme dictateur, communiste, socialiste (« Quelle horreur ! », comme l’a dit Christine Ockrent en ricanant quand une jeune journaliste lui posa la question sur le sens de sa participation aux réunions des Bildelbergers en tant que journaliste).

On ne peut être que dictateur quand on s’oppose à la domination de l’Empire états-unien, d’ailleurs Chavez n’est pas le seul, on trouve aussi dans l’ordre chronologique les plus décriés : Fidel Castro, Mahmoud Ahmadinejad. D’ailleurs ce sont des journalistes qui nous l’apprennent, ça ne peut qu’être vrai, non ? Problème : certains traitent ces derniers de « chiens de garde », c’est excessif et extrémiste, ils ne font qu’aboyer pour défendre leurs maîtres.

Comme disait Gramsci, « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres », des monstres il y en a beaucoup mais ils ont pris l’apparence des humains, ce qui leur permet de ne pas être démasqués par le premier venu. Ils utilisent le langage des humains pour mieux tromper les gens crédules.

Ces monstres ont même réussi à former un clan, celui des monstres baptisés selon les circonstances « démocrates », celui qui se réclame des « droits-de-l’homme », qui soutient des interventions armées contre des pays riches en matières premières mais sans moyens de défense, des guerres préventives, d’occupation et de spoliation.

Pour eux, un million de morts c’est rien, au moment où ces morts peuvent leur rapporter des millions. Rien ne compte à leurs yeux à part les profits, les intérêts, les gains. Tout le reste n’est que baliverne. On les a vus encore à l’oeuvre lors du scandale du Sida : interdiction aux pays de Sud de fabriquer des génériques pour les revendre moins cher aux malades, les sidaïques n’ont qu’à acheter plus cher du vrai produit fabriqué par BigPharma même si ses droits sur les redevances sont épuisés.

Ces monstres sont à l’ONU, dans la Finance, dans les capitales occidentales, etc. Et quiconque s’oppose à leurs stratégies ne pourra dormir tranquille. Mais par ailleurs, des pantins placés par ces monstres à des postes de responsabilités dans d’autres pays qui ne font que dilapider le budget national, enfoncer le pays dans la misère, la dette, la dépendance, les guerres fratricides sont reçus avec le tapis rouge pour flatter la petitesse de leur esprit. Ceux qui ont pris le pouvoir par la force et fait disparaître par la suite des milliers de combattants, torturer des milliers d’autres, on ne les appelle pas des dictateurs puisqu’ils sont « des amis » qui ont permis à l’Empire de se glorifier. La litote de «hommes forts », ou de «régimes d’ordre » convient mieux à leur langage monstrueux.

Mais avec Chavez les monstres sont tombés cette fois sur un os difficile à ronger, ils n’ont pas obtenu ce qu’ils voulaient. Avec les autres, il suffisait d’un coup d’État, d’une corruption, d’une rivalité, d’une chasse à l’homme pour s’en débarrasser pour de bon : nombre de dictateurs du Tiers Monde (selon la terminologie des années 1950, 1960, 1970) comme Patrice Lumumba, Salvador Allende, Che Guevara, Thomas Sankara, etc., ont ainsi été éliminés par l’Empire des monstres, car ils gênaient sa marche. Ce dictateur de l’Amérique latine n’a pas agi comme on l’attendait de lui : lors des catastrophes naturelles, il ouvrait son palais pour accueillir les sinistrés, il combattait l’obscurantisme, il garantissait que le peuple doit avoir son mot à dire sur le destin du pays. Depuis son règne absolu, le peuple respire, discute, fait des projets, donne son avis, va à l’école, se fait soigner sans bourse délier, la pauvreté a diminué, les jeunes vont à l’université, les gens accèdent à leur dignité, bref le peuple a retrouvé sa confiance en soi. Le pays ne s’enfonce pas dans les dettes assassines. La manne pétrolière permet de distribuer la richesse à tout le monde au lieu d’aller dans les poches de compagnies pétrolières étrangères. Le crime signé ! Il a même humilié les États-Unis en fournissant de l’aide aux pauvres États-uniens sous forme de combustibles pour se chauffer l’hiver.
Dans son pays, il représente pour qui le cousin, pour qui d’autre le frère, le tonton, le fils, le neveu, etc. Sale dictateur populiste. Même un coup d’État n’a pas suffi à le déloger pour dire qu’il est un véritable dictateur comme on n’en a jamais vu. Lors de l’investiture de son mandat présidentiel, le peuple du Vénézuéla a pris possession de la rue en son absence, les voyous, car, atteint d’un cancer, on l’a dépêché à Cuba chez un autre dictateur pour une hospitalisation. On vous l’a dit ceux qui se ressemblent s’assemblent !

Mais le temps a passé. Le peuple vénézuélien s’est réveillé, il ne veut plus courber l’échine au son des trompettes de la Finance, il défend son président élu et réélu, – sans jamais atteindre le score respectable voisinant les 100% du Vatican – , pour ce qu’il a fait pour lui. Il défend son frère, son fils, son cousin, son neveu, son tonton, etc. qui n’a jamais caché de trésors dans les paradis fiscaux créés par les monstres pour eux-mêmes, comme le font les autres pantins ou leurs maîtres occidentaux. Depuis son arrivée au pouvoir, non seulement il n’a emprunté ni au FMI ni à la Banque mondiale mais en plus il contribue à la hauteur de 2 milliards de dollars à leur banque latino, pour dire qu’il se moque de nous, qu’il nous casse la baraque. Alors que nos institutions ont été conçues et faites pour ça ! Vous vous rendez compte du manque à gagner pour ces institutions et les bonnes âmes qui les font travailler. Voilà le portrait.

L’Empire et ses ramifications avec leurs bonnes paroles, leurs démocraties de pacotille, leurs libertés de spolier et d’écraser les autres, peuvent-ils sortir de leur histoire un président aussi estimé et aimé de son peuple comme son frère, son cousin, son fils, son tonton, son neveu, que ce dictateur dont la vision n’est pas la domination ou la conquête d’autres nations ?

Un dictateur comme lui, on s’en contente. Et pour rien au monde on ne l’échangera contre un soi-disant démocrate du genre Obama, Bush, Clinton, Blair, Sarkozy, Hollande, Aznar, Gonzales, Juan Carlos, Merkel et Cie. Qui vivra verra. On verra quand tous ces démocrates quitteront ce monde s’il y a dans la foule, si foule il y aura, quelqu’un qui verserait une larme pour eux comme le peuple vénézuélien qui pleure en ce moment son « presidente », alors que certains n’ont pas hésité à leur jeter des pierres de leur vivant.

Alors Viva el dictador !.

Que ton âme se repose en paix, mon frère, mon cousin, mon fils, mon tonton, mon neveu, etc., en compagnie d’autres Justes qui ont donné de leur vie pour la dignité de l’espèce humaine.

À la Une

Santé & Environnement

L’article d’origine en anglais :

L’article d’origine en anglais :

L’article d’origine en anglais :

L’article d’origine en anglais :

Autour du Monde

 

Média & Mensonges & Manipulations

Société & Consommation

 

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

 

Pause musicale

Vu les circonstances de deuil au Vénézuéla, une chanson d’Ali Primera, Techos de Carton, que nous avons signalée il y a peu de temps, semble y convenir :

Image de prévisualisation YouTube

Retrouver les paroles de cette chanson

 

Peuples autochtones

Science & Technologies

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Le monde du Web

Portrait

Interview

Brèves

* * * * *

Crédits photos :

* * * * *

 

bulletin du 1er mars 2013

Sans équivoque

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres ». Antonio Gramsci (1891-1937) écrivain et théoricien politique italien.

 

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

  • Intervention musclée de la Police espagnole contre les manifestants week-end dernier (23-24 février)

 

Média & Mensonges & Manipulations

Société & Consommation

 

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

 

Économie & Finance

Peuples autochtones

L’Empire et ses méthodes

  • Hillary Clinton : « Les personnes que nous combattons aujourd’hui nous les avons financés il y a 20 ans, et nous l’avions fait car nous étions coincés dans cette lutte contre l’Union soviétique…. Et nous sommes allés au charbon et c’était le président Reagan, en association avec le Congrès mené par les Démocrates qui ont dit, vous savez quoi : « Ça a l’air une bonne idée. Faisons affaire avec ISI et l’armée pakistanaise, et allons recruter ces moudjahidin… Super laissons venir d’autres personnes d’Arabie saoudite et d’autres endroits pour qu’ils emportent leur branche wahhabite de l’islam afin que nous puissions aller vaince l’Union soviétique…. Mais faisons attention car qui sème le vent récolte la tempête » … »http://www.dailymotion.com/video/xe63id

 

Science & Technologies

Pause musicale

Nous écoutons cette semaine La malagueña, un grand classique mexicain :

La version classique :

Image de prévisualisation YouTube

 

La version d’aujourd’hui avec guitare électrique, batterie, etc. :

Image de prévisualisation YouTube

 

11 septembre

Analyse

Actions & Initiatives citoyennes

 

Divers

Chronique des intouchables

Nos lecteurs se souviennent sans doute que lors de la dernière campagne présidentielle, François Hollande a embauché l’un des membres de la LDJ pour en faire son garde du corp personnel, après avoir subi une volée de farine à la figure quand il visitait un des centres Emmaüs créé par l’abbé Pierre.

Le monde du Web

La porte ouverte

Interview

Documents

Documentaire

Disparition

Brèves

Un livre à lire :

  • Qui a tué l’écologie ? Entretien avec Fabrice Nicolino :

Le pamphlet qui met en accusation Greenpeace, WWF, France Nature Environnement et la Fondation Nicolas Hulot

Annonces

* * * * *

Crédits photos :

Les animaux des fonds marins antarctiques :

http://www.maxisciences.com/

* * * * *

Bulletin du 22 février 2013

Sans équivoque

Qui tient la mer tient le commerce du monde ; qui tient le commerce du monde tient la richesse du monde ; qui tient la richesse du monde tient le monde lui-même. » Walter Raleigh (1552-1618), explorateur britannique

 

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

Média & Mensonges & Manipulations

Société & Consommation

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Justice & Affaires & Scandales & Politique

Économie & Finance

Peuples autochtones

Science & Technologies

 

Pause musicale

Un petit tango argentin cette semaine. Un spectacle en plein air sous un soleil radieux

Image de prévisualisation YouTube

 

Analyse

L’Empire & ses méthodes

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Image de prévisualisation YouTube

Le monde du Web

Interview

Portrait

Documentaire

Ceux qui ont loupé comme nous, l’émission Ce soir ou jamais du 5 février dernier de Frédéric Taddeï, peuvent encore la visionner sur Internet. Pour parler du Qatar, des invités tels que Mezri Haddad, ancien ambassadeur de Tunisie à l’UNESCO, Nabil Ennasri Chercheur, Karim Sader Politologue, Richard Labévière, ancien journaliste de RFI et essayiste, Valérie Debord Déléguée générale de l’UMP étaient sur le plateau. L’ex-ambassadeur de Tunisie à l’UNESCO, Mezri Haddad a de graves révélations à faire sur le rôle du Qatar dans ce qu’on appelle Le printemps arabe qui selon lui n’est qu’ »une escroquerie intellectuelle et médiatique », le rapport de certains dirigeants français avec le Qatar, les investisseurs qataris sont exonérés sur le plan fiscal sur toutes les transactions immobilières d’après une loi votée par des députés français, bref tout ce qu’on ne voulait pas que l’opinion sache.
Plus grave, le Qatar finance les islamistes en Libye, en Tunisie et ailleurs, etc., à travers les Frères musulmans soutenus par l’Occident. Une voix de plus qui s’élève contre le silence assourdissant.
Mais… ce documentaire nous donne l’impression que la France est un gentil mouton qui a été abusé par le méchant loup Qatar. C’est vrai ?

Image de prévisualisation YouTube

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations

Les illustrations de cette semaine sont des reproductions de gravures anciennes qui fourmillent dans la revue Le Tour du monde parue entre 1860 et 1914.

* * * * *

Bulletin du 1er février 2013

Sans détour

Tous les régimes despotiques ne parviennent à prendre le pouvoir et le garder qu’avec la bénédiction active des puissances occidentales qui les contrôlent. Cette vérité est tellement évidente qu’elle en est devenue improbable. Un général algérien, l’un des piliers de la junte militaire qui détient le véritable pouvoir, qui souhaite garder encore l’anonymat. Son nom sera connu après sa mort conformément à ses confessions publiées récemment sur un site web inaccessible ces jours-ci.

À la Une

Santé & Environnement

Autour du Monde

Média & Mensonges & Manipulations

batik

Société & Consommation

Le temps des crises & des conflits

Rapports Nord-Sud

Archéologie & Préhistoire & Histoire

Justice & Affaires & Scandales & Politique

batik

Économie & Finance

Peuples autochtones

Science & Technologies

Analyse

 

Pause musicale

On écoute cette semaine une chanteuse d’origine coréenne qui chante du jazz. Voici Avec le temps de Léo Ferré :

Image de prévisualisation YouTube

 

Actions & Initiatives citoyennes

Divers

Le monde du Web

 

batik

Entretien

 

Documentaire

On m’a volé mon nom (et mon pognon) : une enquête de la Radio & Télévision suisse (RTS) d’une cinquantaine de minutes sur les fraudes et usurpations d’identité. « En Suisse, le marché de l’arnaque ne connaît pas la crise. Résultat : des vies brisées, des milliers de francs engloutis pour prouver qu’on est soi-même, c’est ce qui attend des centaines de victimes d’une usurpation d’identité. »

Brèves

* * * * *

Crédits illustrations :

Les illustraitons de cette semaine sont extraites de l’ouvrage Batik design de Pepin van Roojen, The Pepin Press, Amsterdam-Kuala Lumpur, 1993, 192 p.

* * * * *

Bulletin du 11 janvier 2013

Sans équivoque

Tu ne peux pas acheter le vent
Tu ne peux pas acheter le soleil.
Tu ne peux pas acheter la pluie.
Tu ne peux pas acheter  la chaleur.
Tu ne peux pas acheter les nuages.
Tu ne peux pas acheter les couleurs.
Tu ne peux pas acheter ma joie.
Tu ne peux pas acheter mes douleurs..

(extrait de la chanson Rory Alejandra Rojas, interprétée par Thierry Deronne et Neirlay Andrade, le jour où Hugo Chavez devrait prêter serment pour occuper la plus haute fonction de l’État, Caracas 11 janvier 2013).

À la Une

Nous venons de constater que le lien indiqué n’aboutit pas. Ceux qui souhaitent prendre connaissance de ce document exceptionnel peuvent cliquer sur le lien suivant pour télécharger cette confession qui nous aide à comprendre le monde dans lequel nous vivons.

Voici le document en question

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Rapports Nord-Sud

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    Économie & Finance

    Peuples autochtones

    Science & Technologies

    Analyse

     

    Pause musicale

    Un morceau de jazz brésilien pour détendre les esprits :

    Image de prévisualisation YouTube

     

    Actions & Initiatives citoyennes

    Divers

    Le monde du Web

    Assos & ONG

    • La réalité est très dure à avaler (mais tout le monde ne l’avale pas, beaucoup préfèrent garder leur  » idéal « . Nous avons déjà signalé dans un ancien numéro les relations incestueuses entre Greenpeace & le quasi empire Rockfeller. Dans les deux liens ci-dessous d’autres révélations sont faites. Le nom du site (la véritable nature du judaïsme) peut faire fuir ceux et celles qui croient avoir la bonne conscience, nous ne les dérangeons pas, mais quand on aura fini de lire les infos révélées, ce n’est plus de la propagande, de la désinformation ou de la manipulation, c’est simplement la réalité, la vérité cachée aux moutons que nous sommes considérés par ceux qui s’attribuent le rôle de leaders dans la marche du monde. En vrac, cela concerne le Club des Îles, le Sierra Club, le WWF, World Resources Institute (WRI), le magazine The Ecologist, Greenpeace, Friends of The Earth (Les Amis de la Terre dont Brice Lalonde, – oui c’est lui, l’écolo girouette !) était le porte-parole de la branche française), Survival International, Earth First !!, etc.

    Histoire de France et d’Europe – 2 – Tous complices

    Histoire de l’Europe – 3 – Le Club des 1001 – Une mafia planétaire

    Documentaire

    • La finance folle une enquête de Cash investigation sur A2. Ceux qui ne sont pas familiarisés avec le monde financier (comme nous d’ailleurs), entendront des notions comme « trading hautes fréquences « ,  » robots traders « ,  » brouillage « ,  » stratégie sale « , etc. Les traders sont désormais finis, c’est du passé, de la préhistoire. À l’heure actuelle des robots traders passent des milliers voire des millions d’ordres par seconde à la bourse pour faire pencher dans un sens ou dans l’autre les actions visées. Et si les choses se passent mal, un krach par exemple, c’est la faute des robots, bien sûr ! Comme un certain jour de mai 2010 à Wall Street. Et ces robots ne peuvent pas marcher tout seuls, il leur faut un programme, le fameux algorithme, véritable objet de culte qui peut se négocier à coup de millions de dollars. Un métier d’avenir donc, développeur d’algorithmes pour les gros établissements financiers ou fonds de pension. Profitez-en car ça ne va pas durer !

    Ce documentaire est suivi d’un autre autre moins long mais aussi intéressant : l’affaire des prothèses mamaires PIP qui a défrayé les chroniques il y a quelque temps.

    Brèves

    * * * * *

    Crédits illustrations :

    http://www.mondialisation.ca

    http://www.mondialisation.ca

    * * * * *

     

    Bulletin du 4 janvier 2013

    Sans équivoque

    «Appeler les femmes « le sexe faible » est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes.  » Gandhi (penseur et homme politique indien (1869-1948)

     

    Édito

    La caravane avance

    À l’occasion du 1er numéro de l’année de notre bulletin, nous en profitons pour faire quelques bafouilles sur la contestation en général, en d’autres termes sur le rapport entre contestations et forces d’inertie, entre citoyens et establishment, entre vérité et mensonge. Force est de constater que les choses avancent depuis quelques années en dépit de toutes les difficultés fabriquées pour barrer la route à la lumière. En termes de démocratie et de citoyenneté Étienne Chouard a entraîné un large mouvement à la recherche de la véritable démocratie : son site (http://etienne.chouard.free.fr/) devient un passage obligé pour tous ceux et toutes celles révolté-e-s par la manière dont la démocratie formelle nous est servie à grandes pages de propagande. Il est question d’une nouvelle Constituante sur une base démocratique dont les rédacteurs seraient désignés par tirage au sort. L’idée fait son chemin mais ce n’est pas encore demain la veille pour le réveil de la Démocratie.

    La faillite des mouvements de masse classiques (partis politiques, syndicats…) face à la mondialisation (des capitaux, des profits, de la main-d’oeuvre…), à la fragmentation des activités de production, aux guerres impérialistes contre les États non soumis au diktat occidental (Irak, Afghanistan, Libye et Iran peut-être demain), et aux crises dans toutes leurs dimensions, a fait éclore une nouvelle force de contestation originale en rupture avec des organisations représentatives aux yeux des gouvernants : pensons au mouvement Occupy Wall Street aux États-Unis et aux Indignés d’Europe (Espagne et France particulièrement). Les protestataires du XXIe siècle naissant ne se contentent pas de réclamer une vie décente mais mettent le doigt là où ça fait mal : la finance et ses dérives destructives de la société humaine. Le fondement de la machine économique et financière a été largement dénoncé Outre-Atlantique : l’imposture de la Fed créée en 1913, recours aux impôts pour couvrir les dettes, mélange de genres entre banques de dépôts et banques d’affaires, accaparement des richesses de la planète par 1% de la population, socialiser les pertes et privatiser les profits, etc.

    La gauche classique y compris l’extrême-gauche est restée muette sur le 11 septembre qui a servi de prétexte aux deux guerres (Irak, Afghanistan) soi-disant contre le terrorisme si elle ne hurle pas avec les loups. Le peu qui reste de l’extrême-gauche n’a-t-il pas appelé l’OTAN à libérer la Libye du «  dictateur » à qui les chefs d’État occidentaux ont encore déroulé le tapis rouge hier ? La CNT n’a-t-elle pas fait obstacle à une conférence-débat organisée autour de Michel Collon accusé d’être un facho ? Le Front de gauche du 31 n’a-t-il pas annulé avec la salle Utopia la conférence-débat avec Étienne Chouard soupçonné d’être de mèche avec l’extrême droite ? À regarder de plus près on s’aperçoit que le fait qu’on accuse certains d’être des terroristes n’est en réalité qu’une manoeuvre de diversion pour mieux s’emparer des richesses d’autrui par la force des armes. Nous voici devant une situation où les brigands crient au voleur, les barbares qui font porter leurs habits aux gens qu’ils dépouillent.

    Sur le plan académique, les connaissances scientifiques avancent aussi grâce à des initiatives individuelles : le documentaire « La révélation des Pyramides » écrit par Jacques Grimault et réalisé par Patrice Pooyard défie les connaissances dogmatiques des égyptologues proclamés. Par ailleurs une frange non négligeable de scientifiques attitrés, qui s’autorisent à ouvrir les yeux vers d’autres horizons au lieu de s’enfermer dans les dogmes stériles soutenus par le matérialisme pur et dur, n’hésite pas à admettre comme hypothèses de travail les phénomènes jusqu’alors inexpliqués : pensons au sixième sens, aux actions de guérisseurs magnétiseurs, aux pouvoirs fabuleux de l’eau, à la question de Dieu et la croyance, etc.

    Le mouvement pour la vérité sur le 11 septembre s’étend à la planète entière : ce ne sont pas trois pelés et quatre tondus qui crient dans le désert, mais ce sont des milliers de citoyens de par le monde et de toutes conditions sociales (pompiers, ingénieurs, chimistes, scientifiques, pilotes, familles de victimes, hommes politiques, officiers…) qui réclament ce qui leur est caché : la vérité. Pourquoi ceux qui (notamment l’Administration états-unienne) accusent les autres d’être des conspirationnistes n’ont-ils pas montré au public le contenu des vidéos-surveillances autour du Pentagone, lequel contenu a été confisqué aussitôt après les attentats par le FBI ? De quoi ont-ils peur si la vérité est de leur côté ? Que les chiens aboient ou non, la caravane doit passer.

    Voilà le chemin parcouru et la route est encore longue et difficile, pas à cause de la tâche mais parce qu’elle se heurte aux fondements de la société établie et défendue par les 1% (en réalité beaucoup moins). Rien ne convient mieux à cette situation que les paroles du Mahatma Gandhi en lutte contre l’impérialisme britannique du siècle dernier : « Au début ils nous ignorent, puis ils rient de nous, ensuite ils nous combattent et enfin c’est nous qui gagnons. »

    À la Une

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Rapports Nord-Sud

    Chronique des Intouchables

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    Économie & Finance

    Science & Technologies

    Analyse

     

    Pause musicale

    Une danse folklorique de La Villa de Teguise dans les Canaries

    Image de prévisualisation YouTube

     

    Actions & Initiatives citoyennes

    Divers

    Le monde du Web

    Portrait

    • Il y a une justice en ce monde : Le combat d’Alex Wiegel, fondateur et directeur de «Good Hearts Organisation», pour la création d’une école primaire scolarisant les orphelins et les enfants dont les parents n’ont pas de ressources pour les envoyer à l’école. (Horizons & débats du 28 décembre 2012, pp. 11-12)

    Bêtes pas bêtes

    Documentaire

    Un petit documentaire d’une dizaine de minutes sur les fabuleux pouvoirs de l’énergie du Chi (Qi). Ce qui est surprenant aussi dans ce documentaire c’est l’attitude des « scientifiques » qui ne savaient pas ce que c’est mais ils sont venus avec l’idée de démasquer l’arnaqueur avec leurs appareils électroniques qui se sont révélés ridicules. Voilà ce dont ils sont capables, nos scientifiques respectables et respectés.

    Image de prévisualisation YouTube

    Brèves

    * * * * *

    Crédits d’illustrations :

    Ce numéro est illustré avec des dessins extraits de l’album Native Designs from Ancient Mexico & Peru

    * * * * *

    Bulletin du 21 décembre 2012

    Sans équivoque

    « Nous vivons dans un monde sale et dangereux. Il y a des choses que le grand public n’a pas besoin de connaître, et ne devrait pas connaître. Je crois que la démocratie prospère quand le gouvernement peut prendre des actions légitimes pour garder ses secrets, et quand la presse peut décider de publier ce qu’elle sait ou non. » Katherine Graham, éditeure du Washington Post et membre du Bilderberg

    Édito

    Fin du monde

    Nous attendons toujours le communiqué de presse, qui tarde à venir, pour savoir pourquoi la fin du monde annoncée depuis des années n’est pas au rendez-vous à l’heure où nous mettons « sous presses » ce bulletin. C’est sans doute encore un complot des extra-terrestres qui ont berné notre innocence.

    Vite un communiqué de presse pour nous rassurer sans quoi nous réclamerions le remboursement total de nos engagements moraux et intellectuels, et engagerions une procédure de justice pour propagande mensongère. Heureusement que le volcan Tungurahua se réveille à temps quelque part en Équateur pour nous dire qu’on ne s’est pas trompé de date! C’est bien un signe précurseur, non ?

    À la Une

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Rapports Nord-Sud

    Archéologie & Préhistoire & Histoire

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    Économie & Finance

    Ping-Pong russo-états-unien

    Science & Technologies

    Bêtes pas bêtes

    Pour tromper ses prédateurs, cette araignée fabrique… une fausse araignée

    Analyse

     

    Pause musicale

    Eva Griñan interprète Pensando en ti,

    avec Gabino Jardines à la guitare. Un moment sublime

    Image de prévisualisation YouTube

     

    11 septembre

    Nous regrettons l’attitude de ces deux figures intellectuelles qui passent pour contestataires du modèle dominant, de l’impérialisme. Ils sont en effet contestataires dans un certain nombre de situation, de causes, mais quand il s’agit du 11 septembre, une question sensible qui touche la viabilité, la crédibilité, la confiance, l’honnêteté, la légitimité des régimes (qui utilisent la force armée comme moyen de soumettre les pays récalcitrants), ces deux penseurs médiatiques se retrouvent du bon côté, celui des plus forts. Quand on utilise la force pour soumettre les autres, cela ne s’appelle pas la barbarie ? Dans cette histoire qui est le barbare : Ben Laden fabriqué par la CIA pour mieux servir la cause impérialiste puis accusé d’être le cerveau les attentats du 11 septembre sans qu’on lui trouve aucune preuve tangible, matérielle, sans qu’il y ait aucun procès alors qu’il s’agit tout de même un crime qui a emporté des milliers de vies innocentes, ou le régime monstrueux durant les deux mandats de Bush qui ont continué à fabriquer des terroristes pour mieux s’en servir de bouc-émissaires aux situations troubles, pour s’emparer des richesses chez les autres et y devenir maîtres ? Les délits d’initié relatifs compagnies aériennes dont les avions ont percuté les deux tours, résultant un mouvement intense de transactions boursières juste avant les attentats, la chute de la troisième tour (N°7) dans l’après midi du 11 septembre sans être touchée par aucun avion, etc., ne sont pas des faits, d’après nos deux intellectuels qui méritent l’examen. Quand on apprend que cette tour logeait les archives de la CIA touchant à l’économie et la finance, qu’elle s’est effondrée comme un immeuble qu’on détruit grâce aux explosifs, etc., on dirait que cela n’a aucun sens pour ces intellectuels. La méthode reste la même : balayer d’un revers de main le travail de milliers de citoyens non soumis de part le monde sans apporter aucun fait susceptible d’étayer leur opinion. On reste encore au stade de l’opinion, de la rhétorique une dizaine d’année après les faits, quelle misère !

    Décidément, ils sont vraiment très peu nombreux, ces intellectuels qui osent franchir le pas pour remettre en question la légitimité de leurs gouvernants dans un acte aussi barbare que monstrueux. La grandeur de leur esprit se mesure aussi à cette prise de position contre tous ceux qui ne se laissent pas gagner par la pensée unique, qui a effectivement encore de beaux jours devant eux. Mais pour encore combien de temps ?

    Actions & Initiatives citoyennes

    • Dr Rath divulgue la vérité sur l’Europe et l’euro et alerte le public contre ceux qui fomentent la guerre à venir :
    Image de prévisualisation YouTube
    • A qui profite la dette ?
    Image de prévisualisation YouTube

    Divers

    L’Empire & ses méthodes

    Le monde du Web

    Dossier

    Un petit dossier sur la dette : tout savoir sur ses origines, ceux qui en profitent et des solutions citoyennes pour en sortir. Le cas étudié ici est la Belgique mais la problématique est la même pour tous les pays.

    Suicide

    Documentaire

    • « 400 000 rapports militaires américains dévoilant les coulisses de la guerre d’Irak, c’est la plus grosse fuite de rapports confidentiels jamais réalisée depuis la Seconde Guerre mondiale. Le site internet qui a réussi le scoop, WikiLeaks, a confié les documents à une équipe de télévision anglaise, pour confronter les documents avec des témoignages sur place en Irak. Bavures, usages disproportionnés de la force, tortures… l’enquête jette une lumière crue sur la guerre menée par les Américains depuis 2003 »

    Voici les dossiers secrets de la guerre d’Irak :

    http://www.dailymotion.com/video/xoxyal

    Brèves

    Clichés

    * * * * *

    Crédits photos :

    Le volcan Tungurahua en éruption le 21 décembre 2012 en Équateur : http://fr.ria.ru

    * * * * *

    Bulletin du 14 décembre 2012

    Sans équivoque

    « Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité. » Nicholas Murray Butler (1862-1947), Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie et du Council on Foreign Relations.

    À la Une

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Rapports Nord-Sud

    Archéologie & Préhistoire & Histoire

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    Économie & Finance

    Analyse

     

    Pause musicale

    Moins originale que la musique proposée les dernières semaines mais la musique cubaine nous donne un peu de chaleur par un temps froid.

    Image de prévisualisation YouTube

     

    Actions & Initiatives citoyennes

    Science & Technologies

    Divers

    Le monde du Web

    Portrait

    Documentaire

    « En 2011, une coalition armée emmenée par la France a attaqué la Libye du colonel Kadhafi. Officiellement, il s’agissait d’intervenir au nom des Droits de l’Homme. Mais un document a circulé, stipulant que Total pourrait exploiter 35% du pétrole libyen, en cas de changement de régime. L’accès aux hydrocarbures était-il, au fond, la véritable raison de cette guerre ? Déjà en 2003, quand les Etats-Unis ont envahi l’Irak de Saddam Hussein, le doute a plané.

    Au début des années 2000, c’est l’Espagne qui aurait fermé les yeux sur un projet de coup d’Etat en Guinée équatoriale, dans l’espoir de retrouver un accès aux précieuses réserves off-shore de son ancienne colonie, quatrième producteur africain. Souvent menées sous couvert de défense de la démocratie, ces guerres secrètes pour le gaz ou le pétrole sont riches en coups tordus, en enjeux industriels et en arrière-pensées politiques.
    Pour SPECIAL INVESTIGATION, Patrick-Charles Messance a rencontré des hommes de l’ombre qui témoignent pour la première fois devant une caméra, et lèvent un coin du voile sur ces opérations à hauts risques. » Reprise de la présentation du documentaire sur Dailymotion.

    Ce documentaire risque de disparaître du web, il a déjà été effacé sur youtube.

    Spécial investigation: Gaz et pétrole guerres secrètes :

    http://www.dailymotion.com/video/xvg8l1

     

    au cas où la vidéo n’apparaît pas, voici le lien :

    http://www.dailymotion.com/video/xvg8l1_special-investigation-gaz-et-petrole-guerres-secretes_news

    Lecture

    Brèves

    * * * * *

    Crédits illustrations :

    Cette semaine notre bulletin est aussi illustré de caricatures de J-F Batellier provenant de l’album Sans retour ni consigne, Syros/La Brèche, 1979.

    * * * * *

    Bulletin du 7 décembre 2012

    Sans équivoque

    « L’affection ou la haine changent la justice de face. Et combien un avocat bien payé par avance trouve-t-il plus juste la cause qu’il plaide. » B. Pascal (1623-1662), mathématicien et penseur français.

    Edito

    Suicide, un de plus ou de moins ?

    En temps de crise le suicide augmente comme le prix du pétrole. Fuite ou mode d’action ? Honte ou dénonciation ? Il y a quelque temps le suicide annoncé d’un Grec sur une place publique athénienne a fait le tour de la toile. D’autres en Espagne et au Portugal se sont succédé. La France n’a pas été épargnée. L’année dernière une enseignante s’est donné la mort dans la cour de son établissement sans que les syndicats s’en saisissent pour élucider la question ou protester contre les réformes incessantes à petites touches qui désarçonnent les enseignants du secondaire. On les occupe à préparer les cours chaque année car les programmes changent continuellement (les manuels achetés par les élèves deux ans auparavant deviennent périmés, mais les éditions de manuels scolaires se portent bien. Il faut bien un gagnant, un winner pour utiliser le langage du marketing triomphant). Depuis quand les syndicats se préoccupent des problèmes des non syndiqués ? On ne va pas quand même perdre son temps avec ceux qui ne nous financent pas !

    En début de semaine, un ancien journaliste de FR3 s’est donné la mort : c’était un journaliste qui dérangeait : il pointait le doigt sur là où ça fait mal. On l’a remercié. Il s’est ensuite attaqué aux conditions d’attribution de marchés publics d’une communauté de communes de son département.
    On apprend ces jours-ci le suicide d’un adolescent de 14 ans menacé par son « mec » qui lui a réclamé par Facebook interposé 100 € .
    Ces gestes désespérés vont-ils réveiller la société dans laquelle on vit ? Nous avons de gros doutes sur ce sursaut de conscience et d’intelligence.

    Comment s’étonner de l’ineptie collective quand tout est pensé en termes de filières, de créneaux porteurs, de parts de marché ? Le marketing de la misère se porte ainsi bien. Il suffit d’ouvrir n’importe quel magazine (payant ou non) pour trouver des annonces liées au sexe et à la solitude proposant des « solutions » au mal être. Tiens, à propos, les maîtres du marketing n’ont pas encore trouvé le moyen de métamorphoser le suicide comme phénomène social en créneau porteur pouvant être coté en bourse.

    L’argent, dit-on, n’a pas d’odeur. Quand la misère des uns peut rapporter aux autres on fonce dessus. On ne fait que se conformer aux règles dictées par l’économie de marché, la libre entreprise, le libéralisme (capitalisme étant un gros mot!), c’est légal ! Le mode de vie moderne fait le reste : torpiller les réseaux de solidarité d’antan, couper les liens familiaux et sociaux, mythifier le rôle de l’individu en le flattant. Résultat, la société est atomisée au bonheur des élites gouvernantes chargées de la surveiller. On devient ainsi de jour en jour plus insensible à la vie des autres, plus indifférent à leurs malheurs, plus individualistes (Ce n’est pas mon problème ! C’est ton problème ! Etc.). L’individu qui se croit tout puissant peut ainsi se noyer dans l’étang de la vie s’il ne dispose pas de bouée de sauvetage. Et quand on se noie on a besoin de l’aide des autres pour s’en sortir. Dans la société dite civilisée, les autres nous regardent nous noyer dans l’indifférence. Par contre, un bruit ou la musique un peu forte peuvent gêner les voisins, leur tranquillité, mais de voir des SDF exclus de tout réseau social, acculés à se blottir comme des bêtes quand arrive l’hiver, ne gêne absolument personne. Pour le reste la société s’en occupe. Si on a le cancer, on nous transporte à l’hôpital, la prise en charge par la sécu est totale en cas d’hospitalisation jusqu’à la guérison si guérison il y a. Que demande le peuple ? Mais soigner les causes du cancer ne relève pas des attributions du médecin traitant qui est là pour soigner le malade ! Plus il y a d’hospitalisations plus le PIB augmente, mieux le pays est classé !

    Dans d’autres circonstances, un suicide peut mettre le feu aux poudres. Les plus de 50 ans gardent sans doute en mémoire le suicide d’un bonze vietnamien en plein Saigon de 1963. Par ce geste ultime ce religieux a protesté contre l’oppression et la persécution des bouddhistes par le régime dictatorial de Ngô Đình Diệm [1]. D’autres suicides de moines tibétains ont eu lieu épisodiquement toutes ces années sans ébranler le régime en place en Chine.
    Alors, suicide, un de plus pour rien ou un de moins pour une société qui reste de marbre devant les drames sociaux. Suicide comme ultime mode d’action et de protestation ? Rêvons.

    * * * * *

    Notes :
    [1]. La CIA a contribué à ce phénomène en aspergeant d’essence un certain nombre de moines bouddhistes surpris en pleine méditation dans leur pagode et en les transformant en héros malgré eux.

    À la Une

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Rapports Nord-Sud

    Le système néolibéral habilite le « pillage légal »

    Archéologie & Préhistoire & Histoire

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    Économie & Finance

    Peuples autochtones

    Analyse

     

    Pause musicale

     

    La semaine dernière on a découvert un ensemble ouïgour formé de musiciennes et chanteuses, cette semaine on reste dans la même région d’Asie centrale en allant un peu vers nord-ouest pour rejoindre le Kazakstan. Voici un aperçu de la virtuosité chez les jeunes musiciens avec leur dombra, instrument typiquement du pays présent dans toutes les assemblées kazakh et joué par un poète-musicien ou une consoeur.

    Image de prévisualisation YouTube

     

    11 septembre

    L’Empire & ses méthodes

    Actions & Initiatives citoyennes

    Science & Technologies

    Divers

    Image de prévisualisation YouTube

    Le monde du Web

    Interview

    Documentaire

    « En France un million de personnes sont sous la protection de la justice : des personnes âgées mais aussi des jeunes, des victimes de la maladie d’Alzeimer, des handicapés. On les appelle les majeurs protégés. » La justice ne dispose que de 80 juges et de 120 greffiers qui ont aussi autres choses à faire qu’éplucher les comptes des personnes sous tutelle, soit 5 000 dossiers chaque année par un seul magistrat. Tâche impossible à faire faute de temps.
    Deux ans d’enquête pour aboutir au scandale : « L’homme est un loup pour l’homme » , dit le médiateur dont on a supprimé le poste.
    Un documentaire d’Alexandra Riguet de FR.3, à qui on dit vraiment « chapeau »

    • Tutelles nos parents spoliés « Première partie » :
    http://www.dailymotion.com/video/xlf0gt
    • Tutelles nos parents spoliés « Deuxième partie » & Débat :
    http://www.dailymotion.com/video/xlf7nx

    Brèves

    * * * * *

    Crédits illustrations :

    Annonce du meeting sur la Palestine : http://www.alterinfo.net/

    Les trois autres illustrations viennent de l’album de Jean-François Batellier, Sans retour ni consigne, Syros/La Brèche, 1979.

    * * * * *

     

    Bulletin du 23 novembre 2012

    Sans équivoque

    « Si tu as le Seigneur pour oncle, il te sera facile de devenir un saint. » (Proverbe bosniaque)

    À la Une

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Résistance en Palestine

    Rapports Nord-Sud

    Archéologie & Préhistoire & Histoire

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    Économie & Finance

    L’Empire & ses méthodes

    Analyse

     

    Pause musicale

     

    Une belle voix et qui soigne en plus bien des maladies d’après certains thérapeutes (voir l’article La musique qui soigne dans la rubrique Santé) sur un air traditionnel irlandais : Women of Irland

     

    Image de prévisualisation YouTube

     

    Actions & Initiatives citoyennes

    Divers

    Le monde du Web

    Interview

    Portrait

    • Dr Masaru Emoto : les mémoires de l’eau, documentaire réalisé par Lilou Macé à Hawaï lors de la conférence sur la médecine quantique en octobre dernier.

    http://www.lateledelilou.com/Dr-Emoto-Les-memoires-de-l-eau-version-francaise_a1074.html

    Documentaire

    Un documentaire vidéo sur les guérisseurs, la foi et la science, une réalité qui émerge et s’affirme de plus en plus malgré les ricanements et oppositions des hommes de « science » :
    première partie :

    seconde partie :

     

    Brèves

    Signes des temps

    Cette année, Décembre nous affiche :
    - 5 samedis
    - 5 dimanches
    - 5 lundis

    DÉCEMBRE 2012
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31

     

    Ça ne se produit qu’une fois tous les 824 ans. Pour ceux qui rêvent d’être riches c’est la bonne période, parait-il, d’entreprendre. (Merci à Océane de Toulouse de nous avoir transféré ces signes).

     

    * * * * *

    Crédits photos :

    * * * * *

    Bulletin du 16 novembre 2012

    Sans équivoque

    « Se faire des amis est une occupation de paysans, se faire des ennemis est une occupation d’aristocrates. » (proverbe russe)

    À la Une

    • Huge FEMA Camps Being Setup In Linden, New Jersey
    • L’invention de nouvelles maladies : Non ce n’est pas de la science fiction ni une reprise de la méthode du Dr Knock, les choses se passent actuellement sous notre nez. Dans un des derniers numéros de Nexus, on peut lire déjà ce que pensent certains (psychologue, chroniqueur) : une personne qui n’a pas son compte sur Face book est un individu louche que les employeurs doivent éviter d’embaucher ! Vous êtes timide, c’est le trouble de l’anxiété sociale. Vous êtes nerveux ? C’est le trouble de l’angoisse sociale… Si vous avez des hauts et des bas dans vos humeurs il s’agit alors de trouble bipolaire. D’après le psychiatre Joseph Biederman, porte-parole, conseiller et chercheur à la solde de vingt cinq labos pharmaceutiques, mêmes les enfants sont atteints de trouble bipolaire. Les malades n’ont qu’à prendre des psychotropes prescrits par leur médecin traitant pour le grand bonheur de Big Pharma qui a tout prévu en amont.
    Image de prévisualisation YouTube

     

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Rapports Nord-Sud

    Archéologie & Préhistoire & Histoire

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    L’affaire Merah

     

    Pause musicale

     

    Pour le plaisir des yeux et la beauté des sons. Musique de Loreena McKennit : Night Ride Across The Caucasus

    Image de prévisualisation YouTube

     

    Économie & Finance

    Analyse

    Science & Technologies

    11-Septembre

    Actions & Initiatives citoyennes

    • Une interview qui donne froid dans le dos : Leuren Moret, géologue experte internationale des radiations qui a participé pendant 5 ans au projet de séquençage humain, témoigne de ce qui se trame dans notre dos. En vrac, uranium appauvri utilisé pendant les guerres en Yougosavie et en Irak, Agenda 21, Microsoft, Ebay, Skype, Yahoo, Google, Facebook, Haarp, nanotechnologie, ADN, le Pentagone, etc., et le fil conducteur de tous ces éléments nous amène aux modifications du génome humain, à la diminution et au contrôle de la population mondiale. Demain comme l’a décrit Orwell dans 1984, la procréation de l’espèce humaine se fera par voie de l’insémination artificielle, c’est aussi ce qui se fait déjà dans l’élevage industriel chez les ovins, bovins, équins, etc.
    Image de prévisualisation YouTube

     

    Divers

    Le monde du Web

    • Mark Zuckerberg – Mission de Facebook: illuminati ?
    Image de prévisualisation YouTube

     

    Incroyable n’est pas impossible

    Interview

    Documentaire

    Brèves

    * * * * *

    Crédits photos:

    Les photos qui illustrent ce numéro (arc_en_ciel, cerfs, martin pêcheur) proviennent de :

    http://www.maxisciences.com

    * * * * *

    Bulletin du 26 octobre 2012

    Sans concession

    Le test des trois passoires

    Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse. Quelqu’un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

    - Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ?
    - Un instant, répondit Socrate, avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test : celui des trois passoires.
    - Les trois passoires ?
    - Mais oui, reprit Socrate, avant de raconter toute sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire. C’est ce que j’appelle le test des trois passoires. La première passoire est celle de la vérité.
    As-tu vérifié si ce que tu veux dire est vrai ?
    - Non, j’en ai seulement entendu parler
    - Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.
    Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.
    Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?
    - Ah non ! Au contraire.
    - Donc, continue Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l’utilité.
    Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami m’aurait fait ?
    - Non, pas vraiment.
    - Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile pourquoi vouloir me le dire?
    Je n’en veux rien savoir et, de ton coté, tu ferais mieux de tout oublier !!!

    À la Une

    • Grèce : Des militaires des Forces Spéciales manifestent à Athènes :
    Image de prévisualisation YouTube

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    L’Humanité-Qatar : une liaison dangereuse

    Société & Consommation

    Le temps des crises & des conflits

    Image de prévisualisation YouTube

    Rapports Nord-Sud

    Archéologie & Préhistoire & Histoire

    Économie & Finance

    Islamophobie

    Pause musicale

    Un grand moment du jazz : Take five par Le Quartet Dave Brubeck

    Dave Brubeck – piano
    Paul Desmond – alto saxophone
    Eugene Wright – bass
    Joe Morello – batterie

    Image de prévisualisation YouTube

    Peuples autochtones

    Présidentielles

    Analyse

    Science & Technologies

    11 septembre

    Actions & Initiatives citoyennes

    Appel de deux jeunes paysans à tout ce qui a un nom dans le ’mouvement social’

    Notre Dame des Landes : déclaration solennelle

    Ils nous entretuent …

    Divers

    L’ouragan Sandy, qui a fait 21 morts, rétrogradé en catégorie un

    Documentaire

    • Les moissons du futur / L’agriculture alternative :

    L’argument choc des défenseurs de l’agriculture conventionnelle quand on leur parle de l’agriculture biologique, ils avancent sans preuve que l’agriculture biologique est incapable de fournir un rendement viable sans l’utilisation des engrais chimiques. C’est pour infirmer cette prise de position idéologique que les réalisateurs du documentaire sont partis faire le tour du monde pour démontrer que le rendement de l’agriculture biologique est similaire à celui de l’agriculture conventionnelle avec des risques et des effets en moins : une alimentation meilleure pour la santé, le sol se fertilise au lieu de se dégrader, pas de risques de maladies provoquées par des insecticides provenant des engrais chimiques, pas de pollution des nappes phréatiques ni de production de gaz à effet de serre… Des exemples trouvés au Mexique où des paysans continuent à pratiquer l’agriculture de leur ancêtres (l’association du maïs, du haricot et des courges sur la même parcelle et sans apport d’engrais chimiques) ; en Allemagne où une famille d’agriculteurs ont abandonné en 1969 l’agriculture conventionnelle au bout de 15 ans de pratique pour se convertir au bio avec des résultats satisfaisants ; au Malawi où des agriculteurs ont adoptés la technique de push-pull mise au point par des scientifiques (non obsédés par des retombées en termes de célébrité et de gains) pour obtenir des récoltes abondantes sur un sol voué à l’abandon ; au Japon où l’agriculture biologique existe depuis début 1970 suite aux ravages provoquées par des engrais chimiques. Les Japonais ont inventé une nouvelle forme d’échange entre producteurs et consommateurs car pour eux les aliments ne sont pas des marchandises comme les autres : chaque semaine le producteur livre un panier personnalisé aux consommateurs sans fixer de prix car l’alimentation n’a pas de prix, libres au consommateurs de remercier le producteur. En France les AMAP n’ont fait leur apparition que dans les années 1990, soit avec une vingtaine d’années de retard sur le Japon, et quand on commande un panier on ne sait pas de quoi il est composé à chaque fois, car c’est le producteur qui arrange à sa guise et en sa convenance, et le tout monnayable. Deux conceptions différentes qui donnent deux façons de faire différentes.

    Ce documentaire parle de lui-même : la solution existe de par le monde pour sortir des crises provoquées par l’agriculture conventionnelle (pollution, maladies, épuisement de la terre, destruction des espèces animales victimes d’intoxication à cause des engrais chimiques (insectes en particulier…) mais les tenants de l’agriculture conventionnelle tiennent à leurs profits monstrueux aux dépens des autres. Et on peut toujours compter sur les hommes politiques pour défendre les petits contre l’appétit des grands…

    Image de prévisualisation YouTube

    Au cas où le documentaire sur l’agriculture biologique devient inaccessible, un autre mais sur la finance est proposé à la place :

    Goldman Sachs – La banque qui dirige le monde :

    Image de prévisualisation YouTube

    Brèves

    * * * * *

    Crédits photos :

    Cette semaine notre bulletin est illustré par des dessins d’autochtones d’amérique du Nord, extraits de l’album Native Designs from North America, HvD, 2006.

    * * * * *

    Bulletin du 19 octobre 2012

    Sans équivoque

    « Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l’argent ne se mange pas. » Paroles d’Amérindiens

    À la Une

    Santé & Environnement

    Autour du Monde

    Média & Mensonges & Manipulations

    Société & Consommation

    • Appel de Laurent LOUIS suite à la disparition de Stan Maillaud
    Image de prévisualisation YouTube

    Le temps des crises & des conflits

    Rapports Nord-Sud

    Histoire

    Justice & Affaires & Scandales & Politique

    Économie & Finance

    Peuples autochtones

    Présidentielles

    Analyse

    Pause musicale

    Les tambours du Burundi

    Image de prévisualisation YouTube

    Actions & Initiatives citoyennes

    Divers

    Le monde du Web

    Brèves

    * * * * *

    Crédits photos :
    Les illustrations de cette semaine proviennent de l’album Ornement japonais, Ed. L’Aventurine, 2007, p. 62, 93.

    * * * * *