Appel à solidarité avec Michaël Ruppert

vignetteEnglish version

Quand on voit qu’un homme intègre et incorruptible se retrouve dans une détresse matérielle, il y a de quoi se retourner contre le monde entier. Bien sûr que maintenant on ne procède plus par assassinat à tout va comme au bon temps de la conquête de l’Ouest : on n’a plus besoin de ces méthodes barbares, on a des lois, des tribunaux, le marché, autrement dit le pouvoir de l’argent ; comme tout repose sur l’argent on peut aussi éliminer un gêneur sans avoir à recourir aux méthodes expéditives quand cela ne s’impose pas en empêchant l’emmerdeur par des mesures administratives et coercitives, de pouvoir gagner sa vie, le ruinant par des procès, lui rendant la vie impossible, puis le laisser mourir à petit peu. Le dernier exemple nous vient des États-Unis : il s’agit de Michaël Ruppert.

Quelles ne furent pas ma tristesse et ma colère quand j’ai appris dans le documentaire le concernant qu’il risquait d’être expulsé de son logement, du moins à l’époque où le documentaire fut tourné. Peut-être que ma réaction obéit à l’effet de retard dû à l’éloignement dans l’espace et dans le temps et qu’aujourd’hui Michaël Ruppert est hors de danger. Nous le souhaitons pour lui.

J’ai découvert le documentaire en cherchant des infos pour notre bulletin hebdomadaire. Je ne connais Michaël Ruppert qu’à travers Franchir le Rubicon. Le déclin de l’Empire américain à la fin de l’âge pétrole qui m’a beaucoup appris sur le désordre mondial dont l’épicentre se trouve aux États-Unis, l’empire en perte de vitesse. Rien que le fait qu’il a dénoncé le trafic de drogue au sein de la CIA m’a inspiré de l’estime. Pour avoir défendu l’honneur d’un flic, l’intégrité d’un homme, il a été victime d’une machination venant de très haut : on l’a fait passer pour fou, enfermé dans un hôpital psychiatrique pour faire taire le gêneur. Malgré des épreuves qui ont pulvérisé sa vie, comme il le raconte dans ce documentaire, il n’est jamais tombé dans la compromission, n’a jamais baissé les bras dans sa mission d’informer le public à la recherche des renseignements fiables. Chaque épreuve l’a rendu plus déterminé que jamais grâce sans doute à ses amis qui l’ont encouragé. Ils étaient aussi nombreux. Pour ne citer que les plus connus, il avait le soutien d’autres justes comme lui tels que :

  • Catherine Austin Fitts, ancienne Secrétaire-Adjoint au Logement de l’ère Bush I, celle qui a refusé un poste prestigieux au sein de la Federal Reserve pour créer une banque citoyenne, elle voulait expliquer les circuits de l’argent aux citoyens afin qu’ils prennent conscience de leurs actes, elle aussi, a été neutralisée, sa banque saccagée, etc. C’est Catherine A. Fitts qui a rédigé la préface de Franchir le Rubicon. Le déclin de l’Empire américain à la fin de l’âge pétrole
  • Cynthia McKinney, parlementaire élue de Géorgie qui a dénoncé la guerre faite à l’Irak, elle a par la suite perdu son fauteuil d’élue à cause de sa prise de position pro-arabe autrement dit pro-palestinienne. D’ailleurs ses détracteurs l’ont prévenue de cette défaite annoncée

Nous espérons que Mike ne se retrouve pas seul dans cette épreuve. illusCe serait trop triste. Les forces du mal auraient gagné. S’il y a quelque chose à faire c’est bien de protéger ceux qui nous aident à voir plus clair les choses, qui nous fournissent des informations fiables sur ce qui se trame dans notre dos contre nous, bref protéger les justes de l’infâme, de la désinformation, de la machination.

En parcourant le site From The Wilderness (En direct de la jungle) nous apprenons que son œuvre Franchir le Rubicon. est actuellement menacée : 4.000 exemplaires risquent d’être mis au pilon s’ils ne trouvent pas d’acquéreur. Le propriétaire du magasin de stockage souhaite se débarrasser de tout ce lot, pas de détail. Il va falloir trouver une solution à ce problème urgent.
Si on se mettait à la place de Mike, combien on serait triste de voir son œuvre de valeur partir en fumée sans pouvoir rien y faire faute tout simplement de moyens financiers. C’est donc à chacun d’entre nous qui pense que son œuvre a contribué à la compréhension de notre monde, de faire un geste pour le sauver. À l’heure actuelle, d’après les renseignements provenant du site From The Wilderness les arriérés dûs au magasin de stockage sont de 1.500$US, à revoir au moment des transactions, ce qui n’est pas la mer à boire. Cette petite somme permettrait de sauver les 4.000 exemplaires de Franchir le Rubicon qui se vendent encore bien aux États-Unis à raison de 14$ l’exemplaire.

Des dizaines puis des centaines et des milliers [1] de personnes (hommes politiques, chercheurs, journalistes, etc.) ont bénéficié des informations fiables que Mike et son équipe leur envoyaient à travers sa liste de diffusion pendant des années. Si chacun lui envoie ne serait-ce que 1$, il aurait de quoi payer ses dettes et récupérer les 4.000 exemplaires. Mais si un groupe de personnes souhaite acquérir ce lot au prix à décider avec le propriétaire du magasin de stock au moment des transactions, pour distribuer, par la suite, eux-mêmes l’ouvrage de Mike, il n’y aurait pas de problèmes, c’est cette solution-même que souhaite Mike, car son état actuel de santé ne lui permettrait pas de suivre cette histoire, il n’aurait pas non plus le temps de s’en occuper. Le cas idéal, à notre avis, c’est que tous ceux qui apprécient les écrits de Mike contribuent chacun en fonction de ses moyens à payer les dettes envers le propriétaire du magasin de stock pour que Mike puisse récupérer les 4000 exemplaires de Franchir le Rubicon, puis un groupe d’amis se chargerait de les distribuer à la place de Mike pour qu’il puisse bénéficier des retombées de son œuvre. Étant loin des États-Unis (nous sommes dans le sud de la France), nous ne sommes pas en mesure de nous occuper de la distribution de l’œuvre.

Nous lançons donc cet appel de solidarité entre gens de bonne volonté pour sauver une œuvre de valeur afin d’aider moralement un homme intègre et incorruptible qui a fait ses preuves. Ceux qui entendent ce cri de détresse peuvent contacter directement le site :

From The Wilderness

ou l’avocat de Mike dont l’adresse figure à la page :  liquidation notice

Mr. Ray Kohlman
116-16 142nd St.
Jamaica, NY 11436
raykohl@hotmail.com
646-785-0869

* * * * *

Call for solidarity with Michael Ruppert [2]

 

When you see a man of integrity and incorruptible which is found in material distress, there is something to turn against the world. Of course now we will no longer by killing all goes to the good times of the conquest of the West : we no longer need these barbaric methods, we have laws, courts, markets, ie the power money : like everything depends on money we can also eliminate a nuisance without the need for expeditious methods when it is not necessary in preventing the pain in the ass by administrative and coercive measures, to be able to earn a living, the trial by ruining him making life impossible, then let him die in little. The latest example comes from the United States : This is Michael Ruppert.
What was not my sadness and anger when I learned in the documentary about him that he could be evicted from their home, at least at the time the documentary was filmed. Maybe my reaction is governed by the effect of delay due to the distance in space and time, and now Michael Ruppert is out of danger. We wish for him.
I found a documentary seeking information for our weekly newsletter. I know that through Michael Ruppert Crossing the Rubicon. The decline of the American Empire at the end of oil age, I learned a lot about global disorder whose epicenter is the United States, the empire in decline. Nothing that he denounced drug trafficking within the CIA inspired me esteem. For defending the honor a cop, a man of integrity, he was the victim of a plot from very high : we have passed for a madman, locked in a mental hospital to silence the intruder. Despite the trials that have powdered his life, as he relates in the documentary, he never fell into the compromise, has never given up in its mission to inform the public searching for reliable information. Each event has made it more determined than ever thanks probably to his friends who encouraged. They were also numerous. To mention only the most famous, he had the support of others just like him such as:

  • Catherine Austin Fitts, former Assistant Secretary for Housing-era Bush I, one who refused a prestigious position within the Federal Reserve Bank to create a citizen bank, she wanted to explain the channels money to citizens to aware of their actions, too, has been neutralized, the bank sacked, etc.. This is Catherine A. Fitts who wrote the preface to Crossing the Rubicon. The decline of the American Empire at the end of oil age.
  • Cynthia McKinney of Georgia elected member who denounced the war on Iraq, it has since lost her chair because of her elected position that is pro-Arab pro-Palestinian. Moreover, critics have warned of the loss announced.

We hope that Mike is not found only in the event. It would be too sad. illusThe forces of evil have won. If there is something to do it is to protect those who help us see things more clearly, we provide reliable information on what is happening behind our backs against us, in short, just protect the infamous, disinformation, of the machine.

Browsing through the site From The Wilderness we learn that his work Crossing the Rubicon is threatened: 4,000 copies may be pulped if they do not find a buyer. The owner of the warehouse wants to get rid of all that lot, not retail. We’ll have to find a solution to this pressing problem.

If we put in place of Mike, how much would be sad to see his work go up in smoke value without being able to do anything about it simply because of money. So each of us who think that his work contributed to the understanding of our world, do something to save him. At present, according to information from the website From The Wilderness arrears due to the warehouse is 1,500 USD, to review at the time of the transactions, which is not rocket science. This small amount could save the 4,000 copies of Crossing the Rubicon that still sell well in the U.S. at a rate of $ 14 per copy.

Tens and hundreds and thousands [3] people (politicians, scientists, journalists, etc..) received reliable information that Mike and his team sent them through his mailing list. If everyone would send him $ 1 Does he have enough to pay its debts and recover 4,000 copies. But if a group of people wants to buy this lot for the price to decide with the store owner at the time of stock transactions, to distribute, then, themselves the work of Mike, there would be no problems is this solution as well as Mike wants because its current state of health would not permit him to follow this story, he would not have time to do it. Ideally, in our opinion is that those who appreciate the writings of Mike each contribute according to their means to pay debts to the store owner to stock for Mike to get the 4.000 copies of Crossing the Rubicon and a group of friends would be responsible for distributing them in place of Mike so he can reap the benefits of his work. Being away from the U.S. (we are in the south of France), we are not able to handle the distribution of the work.
We therefore call this solidarity between people of good will to save a work of value to help a man morally upright and incorruptible, which has been proven. Those who hear this cry of distress can contact the site:
From The Wilderness
or to Mike Ruppert’s attorney whose email is listed on page: liquidation notice
Mr. Ray Kohlman
116-16 142nd St.
Jamaica, NY 11436
raykohl@hotmail.com
646-785-0869

* * * * *

Notes:

[1] Ils étaient 12.000 à être inscrits sur sa liste de diffusion en 2004
[2] This translation was done with the help of our friend Polycarpe M. Kalembwe.
[3] They were 12.000 to be included on the mailing list in 2004.

* * * * *

webmaster
Nguyen Van Ky

Laisser un commentaire